Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski La danseuse Marie-Maxime Ross reçoit une prestigieuse bourse Hnatyshyn pour 2019

Publié le 16 octobre 2019 à 10 h 12
Auteur :
Communiuqé
L'étudiante Marie-Maxime Ross, en troisième année de formation à l’École de danse contemporaine de Montréal (ÉDCM), reçoit la prestigieuse bourse pour jeunes artistes en danse contemporaine de la fondation Hnatyshyn.

Cette bourse vise à encourager l’excellence chez les jeunes talents en soutenant des artistes interprètes très prometteurs qui poursuivent des études postsecondaires ou des études dans une école spécialisée en 2019-2020.

Marie-Maxime Ross est originaire de Rimouski. Elle a fait ses débuts en danse à l’École de Danse Quatre Temps à l’âge de 11 ans. Maire-Maxime fut ensuite élève au programme Danse-Études de l’ÉDQT pendant toutes ses années d’études au secondaire, avant d’être sélectionnée par l’ÉDCM en 2017, un exploit pour la jeune danseuse et une fierté pour l’ÉDQT. « Nous sommes très fiers de Marie-Maxime et de son parcours à l’École de danse Contemporaine de Montréal. Elle poursuit son rêve de devenir interprète et de faire carrière à Montréal. Elle peut toujours considérer l’École de danse Quatre Temps comme sa maison et notre équipe comme sa famille. Elle est un modèle pour nos jeunes danseurs et une inspiration pour nos enseignants. Dotée d’un talent rare, nous ne pouvons que nous réjouir de cette excellente nouvelle et des opportunités qui pourront découler de celle-ci pour Marie-Maxime » relate la directrice générale de l’ÉDQT, madame Johanne Potvin.

Le prix, dont la candidature doit être proposée par une école de formation, est décerné annuellement à sept étudiant.es en arts de la scène au Canada dans les disciplines suivantes : Musique classique (instrument d’orchestre), Musique classique (piano), Voix classique, Danse contemporaine, Jazz Interprétation dramatique (théâtre français), Interprétation dramatique (théâtre anglais). Il est assorti d’un montant de 10 000 $ chacun.

« L’aspect le plus important pour moi est d’amener les gens, par la danse, à se découvrir et à se recentrer, car c’est ce que la danse m’a permis de vivre. Cet art est une grande expérience où l’on en apprend toujours plus sur soi-même et qui arrive à toucher des parties que nous pensions inconnues de notre esprit. La plus grande vulnérabilité est d’investir tout ce que nous avons dans ce qui nous passionne. » - Marie-Maxime Ross

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »