Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Trois-Pistoles De beaux projets pour le Caveau en 2018 !

Publié le 18 mai 2018 à 15 h 46
Auteur :
Communiqué
Jeudi le 17 mai s’est tenu le lancement de la saison 2018 qui s’annonce radieuse pour Le Caveau des Trois-Pistoles. Les brasseurs ont annoncé trois journées de festivités, du 12 au 14 juillet, marqueront le premier anniversaire de la microbrasserie, avec notamment le groupe Zébulon.

Autre nouvelle : La Maison de l’écrivain devient le casse-croûte officiel de la micro. Une petite terrasse a aussi été aménagée, tandis qu’une boutique de souvenirs aux couleurs du Caveau, et de livres des Éditions Trois-Pistoles, verra bientôt le jour. Bien des nouveautés qui raviront les visiteurs qui découvrent Trois-Pistoles sur la route des bières!

 

C’est à la Forge à Bérubé que se produira le groupe Zébulon le jeudi 12 juillet à 20h, afin de permettre à un plus grand nombre de personnes de profiter de ce grand concert qui souligne le premier anniversaire du Caveau. La soirée commencera par un 5 à 7 festif au Caveau, où les billets sont déjà en vente, au coût de 25$. Le vendredi 13 juillet se tiendra le traditionnel 5 à 7 espagnol du Caveau, où le public est invité à converser dans la langue maternelle du brasseur Diego Marasco, argentin d’origine. Pour l’occasion, le groupe montréalais Eugenie y Emilio offrira une prestation d’ambiance. La même formation se produira en concert au Caveau le samedi soir, à 21h. On dit que ces trois journées seront aussi agrémentées de prestations littéraires!

Le Caveau des Trois-Pistoles s’est récemment porté acquéreur de la Maison de l’écrivain, qui devient le casse-croûte officiel de la microbrasserie. «Depuis l’ouverture, on nous demande constamment si nous servons des repas, indique Diego Marasco, brasseur et copropriétaire. Il sera maintenant possible de satisfaire cette demande du public.» La Maison de l’écrivain devient aussi un chaleureux un salon de thé, où on sert notamment les bières du Caveau en bouteille, ainsi que des bières invitées provenant d’autres microbrasseries et du Kombucha local des Chants du Fleuve en fût.

À compter du mercredi 23 mai, la population pourra profiter de la petite terrasse du Caveau et d’horaires plus étendus, qui seront indiqués en temps réel sur caveau3pistoles.com. «La terrasse répond à une autre demande insistante du public, et nous sommes heureux de pouvoir enfin y répondre», souligne M. Marasco.

Le 1er juin sera mise en vente, exclusivement au Caveau, la Double Patience, édition limitée en bouteille, à 396 exemplaires numérotés à la main. Cette première bière mythique du Caveau a été brassée à pareille date l’an dernier, puis servie en exclusivité sur place, où elle a ravi les papilles pendant plusieurs mois. Cette édition souvenir à conserver souligne le premier anniversaire et est un bon point de départ pour qui veut se monter patiemment un cellier avec les bières de garde du Caveau!

Le Caveau des Trois-Pistoles, qui était un trésor caché l’an dernier, a maintenant pris sa place dans la Route des Bières de l’Est du Québec, ainsi que dans les guides touristiques. Les enseignes seront bientôt installées pour permettre aux visiteurs de trouver facilement ce joyau pistolois. Depuis quelques mois, les bières du Caveau sont disponibles en bouteille dans plus de 200 points de vente partout au Québec. «Avec la Maison de l’écrivain, la terrasse et la boutique, le complexe brassicole prend tout son sens afin d’offrir une expérience mémorable au public de passage qui découvre Trois-Pistoles et ses nombreux attraits. Ça vaut le détour!» - Nicolas Falcimaigne, copropriétaire et brasseur

 caveau1-1k8cj.jpg
Diego Marasco et Nicolas Falcimaigne, copropriétaires et brasseurs, ont remercié chaleureusement leur personnel, les partenaires, les bénévoles et la population pour leur soutien tout au long de cette année mémorable.
Photo : Françoise Baril

 

« Retour

Publicité

Internet

À votre avis ?

Où passerez-vous vos vacances?







Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »