Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski 118 postes abolis, dont 51 vacants, au CISSS BSL

Publié le 20 juin 2016 à 16 h 49
Auteur :
Martin Ross

La direction du CISSS BSL a fait le point sur les mesures qui seront adoptées suite aux coupures de 20 millions imposés par Québec. Parmi celles-ci, 118 postes seront abolis dont 51 qui n’ont jamais été remplacés. 

 Isabelle Malo, DG, CISSS BSL- Isabelle Malo, DG, CISSS BSL- 51 sont déjà vacants ce qui veut dire qu’il nous reste une soixantaine de postes pour lesquels on va devoir faire des choix, principalement infirmières, infirmières auxiliaires. Déjà dans les discussions qu’on a débuté avec les instances syndicales, nous, on propose de créer une trentaine de postes équipes volantes. Si tout se passe bien, on devrait avoir au maximum environ 25 personnes qui bénéficieront de la sécurité d’emploi.-

En réalité, c’est un montant de 12 millions qui sera récupéré au cours de la prochaine année.

Isabelle Malo, DG, CISSS BSL- On a préféré identifier environ pour 12 millions de mesures récurrentes tout de suite. On va quand même être en équilibre budgétaire selon nos projections au 31 mars prochain. Nos revenus reportés, nos soldes de fonds, le fait qu’on ait eu une bonne année financières, on va aller chercher différentes marges de manœuvres pour réussir à s’équilibrer.-

Après sept année successives de coupures dans le domaine de la santé, il devient de plus en plus difficile de ne pas toucher aux services à la population. La direction croit en avoir minimisé les impacts.

Isabelle Malo, DG, CISSS BSL -Venir dire que ça n’a jamais zéro impact, moi je ne suis plus rendue là. En même temps, venir dire qu’on a tout fait pour minimiser les impacts sur l’accès, sur l’intensité, sur la qualité, sur la sécurité des services, c’est un fait.-

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »