Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski 125 000$ à Technopole maritime du Québec

Publié le 9 août 2016 à 11 h 47
Auteur :
Communiqué

La vice-première ministre et ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises et du Développement économique régional, Mme Lise Thériault, accompagnée du ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D'Amour, annonce le versement, par l'entremise du Programme d'appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d'excellence (PADS), d'une contribution financière de 124 970 $ à l'organisme Technopole maritime du Québec (TMQ) pour la réalisation de deux projets évalués à 471 164 $.

Le premier projet émane de l'association de quatre usines de transformation de la crevette qui souhaitent améliorer la gestion de l'eau utilisée dans leurs procédés. La première phase du projet, réalisée en 2015-2016, a permis d'obtenir l'état de la situation normative et réglementaire et de déterminer sommairement les choix technologiques à retenir pour se conformer aux exigences environnementales fédérales. La deuxième phase consiste à effectuer une évaluation de faisabilité et à décider quelles seront les technologies adaptées et innovantes qui devront être utilisées en usine. Une aide gouvernementale de 100 000 $ a été accordée pour procéder à cette deuxième étape, qui représente un coût de 399 822 $.

Appuyées par le Centre de recherche industrielle du Québec, les usines engagées dans cette initiative sont La Crevette du Nord Atlantique, Les Pêcheries Marinard, Les Crustacés des Monts et Les Fruits de mer de l'Est-du-Québec. Ce projet fait partie du plan d'action du créneau d'excellence interrégional Ressources, sciences et technologies marines, issu de la démarche ACCORD qui regroupe les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

« Le Programme d'appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d'excellence vise à dynamiser l'économie des régions en s'appuyant sur leurs forces distinctes, sur la mobilisation des gens d'affaires qui y exercent leurs activités et sur la recherche de l'excellence dans leurs secteurs stratégiques. Les ressources de la mer ont toujours été au centre de l'économie du Bas‑Saint‑Laurent, et notre gouvernement est fier de soutenir financièrement ces projets, qui généreront des retombées importantes pour la région et pour tout le Québec », a mentionné la vice-première ministre, Mme Lise Thériault. 

Le deuxième projet concerne le renouvellement du mandat du Consortium BioMar‑lnnovation 2015-2018, qui vise à soutenir le développement et l'innovation par le maillage d'affaires et la veille technologique dans les secteurs des biotechnologies marines, de la valorisation et de la transformation des produits marins. Une aide gouvernementale de 24 970 $ a été accordée pour mener à bien ce projet évalué à 71 342 $.

« Ces deux projets, mis en œuvre par Technopole maritime du Québec, correspondent parfaitement aux objectifs de la Stratégie maritime du Québec », de mentionner le ministre D'Amour. « L'industrie québécoise des biotechnologies marines jouit d'une grande crédibilité sur la scène internationale et, grâce à l'initiative et à l'expertise des gens du milieu, le Québec s'inscrit parmi les acteurs majeurs de ce secteur d'activité sur l'échiquier mondial. À titre de ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, je me réjouis doublement de cette annonce. »  



« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »