Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski 14e Bilan des DPJ.

Publié le 19 septembre 2017 à 16 h 32
Auteur :
Martin Ross
En 2016-2017 au Québec 91 191 signalements ont été traités par les DPJ. Il s’agit d’une moyenne de 250 signalements par jour. 36 002 cas ont été retenus, ce qui correspond à 39,5% des signalements.

Dans le BSL sur les 2278 signalements traités, 866  ont été retenus soit 38%. Si on note une légère hausse dans la province, la situation est stable dans la région bas-laurentienne.

Mélissa Desjardins, directrice adjointe, DPJ BSL- «Dans la province on a observé une hausse de 4% des signalements reçus, alors que dans le BSL, nous, on est vraiment dans une stabilité relative. Comparativement à l’an dernier, on a quatre signalements de moins.»

Anne Duret, DPJ-DP, directeur du programme jeunesse- «Pour nous c’est une très bonne nouvelle. Ça s’explique beaucoup par le tissus social qui est tissé serré au BSL, il y a beaucoup d’actions qui sont faites, tant par les municipalités, tables de concertation, démarches comme COSMOSS qui réunit beaucoup d’organismes autour de la jeunesse qui travaillent en prévention, promotion.»-

Dans la province comme au BSL la négligence vient en têtes de liste pour la prise en charge d’un enfant par le DPJ-DP. Elle est suivie de près par les risques sérieux de négligence, les mauvais traitements psychologiques, les troubles du comportement sérieux et les abus physiques.

Anne Duret, DPJ-DP, directeur du programme jeunesse- «C’est souvent la complexité des situations, à la fois de l’enfant et de la famille, qui explique que la situation est vraiment compromise et qu’il s’agit vraiment d’un besoin de protection.»









 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »