Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Abolition des commissions scolaires?

Publié le 9 janvier 2019 à 09 h 21
Auteur :
Martin Ross
Gaston Rioux a bon espoir que le gouvernement de la CAQ revienne sur sa promesse électorale d’abolir les commissions scolaires. Il croit que ce dernier pourrait faire comme son prédécesseur et conserver ces instances décisionnelles.

Gaston Rioux, président, Commission scolaire des Phares-«Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir. Vous savez, on nous avait déjà promis notre mort avec le précédent gouvernement du parti libéral. On a réussi à prouver l’importance des commissions scolaires à cet aspect démocratique de proximité.»

Le président de la commission scolaire des phares croit à la légitimité des élus et à une éducation égale pour tous, peu importe son lieu de résidence.

Gaston Rioux, président, Commission scolaire des phares-«Esprit-Saint, Rimouski, Saint-Eugène, c’est des petits milieux versus des gros milieux. C’est important que tous nos jeunes reçoivent une éducation de qualité et je pense que le rôle des élus est de là fort important.»

La commission scolaire des Phares offre des services à près de 10 000 élèves répartis au sein d’écoles de 21 municipalités de la Mitis et Rimouski-Neigette. Elle emploie 1500 personnes grâce à un budget annuel avoisinant 114M$.

Gaston Rioux, président, Commission scolaire des phares-«Le partage des sous doit se faire par une organisation intermédiaire parce que l’éducation ça appartient à une société, ça appartient à un peuple. Je pense que c’est important que ce niveau de décision là demeure.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »