Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Belledune Accord relationnel conclu entre les collectivités des Premières Nations et l'administration de Belledume

Publié le 10 avril 2017 à 14 h 22
Auteur :
Communiqué

L’Administration portuaire de Belledune (APB) a conclu un accord avec des collectivités des Premières Nations en vertu de laquelle toutes les parties exploreront la possibilité d’élaborer un cadre de consultation sur les questions liées au Port de Belledune et aux éventuels projets à venir. La lettre a été signée lundi après-midi à Miramichi.

Les chefs Everett Martin et David Peter-Paul étaient présents pour signer la lettre au nom des Premières Nations d’Eel River Bar de Pabineau respectivement. Les chefs Rebecca Knockwood et George Ginnish, pour leur part, ont signé au nom de Mi’gmawe’l Tplu’taqnn Inc. Denis Caron, président-directeur général de l’APB, était également présent pour la signature.

« Le Port de Belledune est situé sur des terres appartenant traditionnellement aux peuples micmacs, indique M. Caron. En tant que voisin, le Port cherche à établir avec les collectivités des Premières Nations des relations à long terme fondées sur la bonne foi, le respect et la transparence. Aujourd’hui, le Port et les collectivités des Premières Nations d’Eel River Bar et de Pabineau ouvrent la voie avec une approche pratique qui respecte les valeurs et les traditions et favorise un avenir économique durable que nous bâtirons ensemble à long terme. »

L’entente vise à :
1) entretenir et favoriser des relations à long terme et durables fondées sur le respect et la transparence;
2) favoriser la revitalisation des collectivités micmaques tout en leur permettant de participer davantage à des possibilités de développement économique durables, légitimes et respectueuses;
3) établir des liens économiques entre les collectivités micmaques et les promoteurs qui souhaitent exploiter les terres du Port ou utiliser ses installations.

« Nous nous réjouissons que le Port de Belledune ait tendu la main aux collectivités des Premières Nations et ait reconnu leur désir de contribuer à la prospérité de la région », souligne le chef David Peter-Paul.

Au cours de six derniers mois, l’APB a également accueilli des membres des cinq collectivités des Premières Nations qui se trouvent dans la région immédiate, à savoir Pabineau, Eel River Bar, Listuguj, Gesgapegiag et Gespeg, pour la tenue de rencontres initiales. Les parties continuent de tenir des réunions de suivi au Port et dans les collectivités des Premières Nations dans le but de mettre au point une approche pratique, transparente et respectueuse pour des consultations et des mesures d’adaptation qui satisferont toutes les parties.

Des discussions sont toujours en cours sur la façon dont toutes les parties peuvent travailler ensemble.

« Nous reconnaissons la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones ainsi que les droits ancestraux et issus de traités des peuples micmacs, affirme M. Caron. Nous continuerons de mettre nos voisins à contribution dans les projets à venir et de travailler ensemble au développement économique durable dans un effort conjoint de revitalisation du nord du Nouveau-Brunswick. »



« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok