Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Apprendre à se connaître

Publié le 14 mars 2018 à 16 h 14
Auteur :
Martin Ross
La Semaine québécoise de la déficience intellectuelle se poursuit jusqu’au 17 mars sous le thème :«Apprendre à se connaître.» Cette semaine de sensibilisation a pour objectif de mettre en lumière les personnes qui vivent avec une déficience intellectuelle, de briser les préjugés et de créer des rapprochements dans l’espoir d’une société plus inclusive. Plusieurs activités sont au programme.

Cindy C. Morin, DG, ADIRR- «Jeudi nous avons notre 5 à 7 au Doolys, on invite vraiment toute la population. On va être là, nous, avec les membres, des partenaires, des bénévoles et des personnes aussi qui ont une déficience intellectuelle pour prendre un petit verre et fêter cette semaine là de sensibilisation. On va à l’Océanic bien sur vendredi avec toute notre gang puis toute la fin de semaine on va être au Carrefour Rimouski pour faire un kiosque de sensibilisation donc, on invite les gens à venir nous visiter.»

Entre 1 et 2% de la population vit avec une déficience intellectuelle. 80% des personnes touchées ont une déficience légère et sont très autonomes en société.

Cindy C. Morin, DG, ADIRR- «Peuvent avoir un travail, qui peuvent vivre en appartement seul et même, parfois même, avoir des enfants. C’est des gens comme nous avec les mêmes besoins, mêmes passions, les mêmes goûts.»

Depuis 41 ans l’Association de la déficience intellectuelle de la région de Rimouski (ADIRR) défend et accompagne ses membres.

Cindy C. Morin, DG, ADIRR- «On s’assure que les personnes ont vraiment les services auxquels ils ont droit. Donc on est là pour les accompagner, les informer et une grosse partie de notre mission c’est de sensibiliser la population.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok