Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Assurance récolte : Les producteurs abandonnés par AAC

Publié le 21 février 2019 à 16 h 28
Auteur :
Martin Ross
Le prix du foin a presque doublé sur le marché en raison de la pénurie provoquée par la sécheresse l’été dernier et les agriculteurs paient la note. Les paramètres actuels du programme d’assurance récolte de la Financière agricole du Québec (FADC) ne permettent pas de protéger convenablement les entreprises contre les risques associés aux conditions climatiques et aux phénomènes naturels incontrôlables.

La Financière Agricole veut effectuer des changements mineurs aux paramètres existant, ce que ne veut pas Agriculture et Agroalimentaire Canada, dont l’approbation est obligatoire pour toutes modifications. L’Union des producteurs agricoles du BSL de Chaudière Appalaches et du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont dénoncé l’attitude d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) jeudi en point de presse à La Pocatière. Malgré les pressions de La Financière agricole, du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec et de l’UPA, Agriculture et Agroalimentaire Canada refuse d’accorder son approbation.

Les producteurs agricoles de La Gaspésie et de l’Abitibi-Témiscamingue vivent aussi la même situation. L’UPA a mentionné par voie de communiqué qu’en plus de coûter cher aux agriculteurs, l’entêtement d’Agriculture et agroalimentaire Canada risque de miner la confiance des producteurs face à ce programme et de limiter le nombre d’adhésion à venir.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »