Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Port-Daniel Gascons Ciment McInnis: des questions environnementales à résoudre

Publié le 1 février 2016 à 17 h 45
Auteur :
CFTF

Le chantier de la cimenterie McInnis respecte ses échéanciers et démarrera ses activités, si tout va comme prévu, dans un an presque jour pour jour. Cependant, des questions environnementales majeures restent en suspend.

Le comité de suivi mis en place peine à rattraper le retard pour les aborder. L’utilisation de biomasse, les systèmes de captation de CO2,  et surtout le secteur portuaire n’ont toujours pas de réponse claire. Pour les 5 organismes qui siègent au comité, la tâche est titanesque.


Ciment McInnis affirme être à l’avant-garde pour réduire son empreinte écologique au minimum. À son démarrage, elle produira 20% moins de GES que la moyenne nord-américaine de l’industrie. Certains documents tardent à être communiqués, en particulier, l’étude d’impact du secteur maritime. Dans ce dossier, bien des questions demeurent : le certificat délivré par Pêche et océans Canada date de 1996. À l’époque, le projet était deux fois plus petit.


Alors que les carnets de commandes se remplissent, et que les fours s'allumeront dans quelques mois, une collaboration étroite durant les prochains mois sera capitale entre l'industrie et les groupes environnementaux, qui ne se sont joints à la table qu’en mars dernier.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »