Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rivière-du-Loup Coupable de voie de fait : Sylvie Cloutier demande l'absolution conditionnelle

Publié le 23 février 2016 à 10 h 19
Auteur :
CFTF

Poursuite des procédures vendredi dans le dossier de Sylvie Cloutier, cette gardienne de Rivière-du-loup reconnue coupable de voie de fait sur un bébé dont elle avait la garde.

À l’étape des représentations sur sentence, Sylvie Cloutier a mentionné à la cour que sa vie était un calvaire depuis le 23 juillet. Elle dit  avoir fait l’objet de menace sur les réseaux sociaux et être victime de la médiatisation de son affaire. Son avocat demande l’absolution. Une absolution conditionnelle à une probation d’un an et un don de 500 dollars à un organisme de charité.

 
La Couronne a plaidé pour une peine d’emprisonnement de 3 mois en plus d'une interdiction d’occuper un travail rémunéré ou bénévole qui la placerait en position d’autorité sur des enfants. La défense s’objecte à cette condition.  La décision que rendra la juge sur cet aspect sera cruciale parce que Sylvie Cloutier continue d’opérer sa garderie. Comme c’est une garderie privée, le ministère de la Famille n’a aucun pouvoir. La DPJ a avisé tous les parents de la situation. Un seul enfant a été retiré par ses parents, les cinq autres continuent de fréquenter la garderie.


La sentence sera connue le 22 avril. Le verdict de culpabilité a été porté en appel. La cause sera entendue en cour supérieure à une date qui reste à déterminer.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »