Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rivière-du-Loup Défi Everest : La Pocatière relève le défi

Publié le 16 janvier 2019 à 16 h 01
Auteur :
Communiqué
Le Défi Everest est en route pour une première édition à La Pocatière : le samedi 28 septembre 2019 de braves grimpeurs pourront, en équipe, affronter la rue Guimond (généralement appelée côte du Collège) et réaliser les 225 montées nécessaires pour toucher le sommet !

« Les démarches nécessaires ont été complétées avec la ville et il ne reste que l’autorisation du Ministère des Transports du Québec à recevoir, ce qui ne devrait plus tarder. L’annonce rapide de l’événement est un signe du grand enthousiasme que nous partageons ! » souligne avec le sourire Yvan L’Heureux, créateur du Défi Everest.

Une très bonne relation avec le Maire Sylvain Hudon, qui avait déjà participé en 2016 à l’édition Rivière-du-Loup, ainsi qu’avec Daniel Chabot, directeur général de la Ville de La Pocatière, a facilité une mise en place rapide de cette activité grand public. « Les moyens technologiques actuels comme site internet et les tapis de marquage ont grandement contribué à réaliser cette étape de diffusion régionale souhaitée depuis longtemps » note Yvan L’Heureux.

Le don orienté : un mode de financement unique au Québec

L’objectif du Défi Everest – La Pocatière est, comme à Rivière-du-Loup, de parcourir à la marche et en équipe de 3 à 20 personnes, l’équivalent de la hauteur du Mont Everest soit 8 848 mètres de dénivelé. Le choix de la côte du Collège a semblé une évidence à la Pocatière en raison de sa visibilité et sa renommée, le nombre de montées, 225, dépendant lui de la distance du parcours. Cet effort physique à la fois exigeant et atteignable est associé à une levée de fond unique dans la province. En effet, ce sont les équipes qui choisissent chacune un bénéficiaire dans la liste des nombreux organismes locaux accrédités et en fonction de la cause qui leur tient à coeur.

Les enfants de 4 à 12 ans pourront également participer grâce au module Yéti. Celui-ci leur permet d’accompagner un adulte inscrit dans une équipe pour gravir leur propre Everest en faisant le nombre de montées dont ils sont capables. Sans levée de fonds, ce module favorise la réalisation d’activités familiales intergénérationnelles à faible coût.

En plus d’offrir à l’ensemble de la communauté, une occasion d’adopter un mode de vie actif en pratiquant régulièrement la marche sur dénivelé urbain, le Défi Everest permet donc, par le don orienté, de concerter les efforts des grimpeurs afin d’amasser des milliers de dollars, redonnés intégralement à plusieurs organismes locaux et régionaux, sans oublier les groupes scolaires et sportifs.

« Nous sommes persuadés que l’implantation et la récurrence du Défi Everest à un impact direct et indirect sur l’ensemble de la population d’une région. Des gens en santé physique et mentale sont assurément enclin davantage à la détermination, à la motivation, à la performance et à la résilience », rapporte Régis Malenfant, président du Défi Everest.

Ouverture du site internet Défi Everest – La Pocatière

Au sein du site internet du Défi Everest, La Pocatière aura prochainement un portail dédié avec les mêmes fonctionnalités d’inscription, de don et de suivi des équipes et des organismes. La mise en ligne est prévue dès la réception de l’autorisation du ministère des transports pour permettre aux participants de s’inscrire, et de se préparer, le plus tôt possible. On peut déjà consulter le site général du Défi au www.defieverest.com pour les informations générales sur le Défi Everest.

Une soirée d’information, organisée conjointement par la Ville de La Pocatière et par le Défi Everest, aura également lieu dans les prochaines semaines afin de présenter plus en détail l’événement.

Les différents groupes sportifs et les étudiants sont invités à participer tant aux soirées de pratiques qu’au Défi Everest - La Pocatière afin de favoriser la participation de toutes les tranches d’âges. Il est à noter que les initiatives sportives, culturelles et communautaires portées par les institutions scolaires et collégiales sont admissibles comme organismes pour le Défi Everest.

Le comité organisateur du Défi Everest est également à la recherche de partenaires pour cette première édition à La Pocatière. Un tel engagement permettra un rayonnement sur plusieurs mois puisqu’il est associé aux pratiques dans la côte.

En 6 ans, c’est plus de 6000 participants qui ont gravi la côte St-Pierre à Rivière-du-Loup, plus d’une centaine de pratiques avec plus de 100 personnes à chaque semaine. Des grimpeurs urbains âgés de 4 à 84 ans, plus de 230 Fondations - organismes soutenus par plus de 305 équipes et 750 000 $ de retombées pour la communauté. Le Défi Everest espère que l’engouement de la Pocatière sera à la même hauteur. Le maire Hudon ajoute « Le milieu Pocatois a démontré, à de nombreuses reprises, sa grande capacité à se regrouper pour réaliser des défis et pour soutenir ses organismes. Le Défi Everest nous donne une belle occasion de nous dépasser, une fois de plus, en encourageant les citoyennes et les citoyens à effectuer, en équipe, 225 montées de la côte du Collège, afin d’atteindre les 8 848 m de dénivelé que représente le mont Everest ».

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »