Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Déjà une vie sauvée!

Publié le 29 juin 2018 à 09 h 03
Auteur :
Martin Ross
 «Une première au Québec et au Canada pour des viaducs» - Louis-Marie Bédard

Un projet pilote initié par le Centre de prévention du suicide et d’intervention de crise du BSL, le ministère des Transports et la coroner Renée Roussel est devenu réalité. L’installation de barrières anti suicide permanentes est terminée sur le pont de la rivière Rimouski. 

Louis-Marie Bédard, DG, Centre de prévention du suicide et d’intervention de crise du BSL- «Un grand pas pour notre société, c’est la première fois que le ministère des Transports du Québec se lance avec des infrastructures du genre sinon, c’était le fédéral avec le pont Jacques-Cartier. On est content parce que ça a été de longues démarches, un travail d’ingénierie et puis, on va  éviter des suicides à venir, pour malheureusement peut-être d’autres qui vont avoir lieux, on va peut-être gagner du temps, c’est le but.» 

Les mots d’encouragement accompagnés du 1-866-APPELLE, installés sur la rambarde du pont depuis deux ans, ont déjà sauvé une vie. Une personne qui voulait passer à l’acte a demandé de l’aide juste avant de sauter. Les barrières anti suicide éviteront aussi de nombreux traumatismes.

Louis-Marie Bédard, DG, Centre de prévention du suicide et d’intervention de crise du BSL- «Les gens qui marchent dans les sentiers en bas du pont qui voient quelqu’un tomber, ou des automobilistes, à chaque fois que c’est arrivé, il y a eu des témoins traumatisés et ça brise une vie ça aussi.» (Texte) L’expérience rimouskoise pourrait se répéter à différents endroits où des suicides ont eut lieux dans la province et contribuer à sauver d’autres vies.

« Retour

Publicité

Internet

À votre avis ?

Où passerez-vous vos vacances?







Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »