Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Démarches contre la violence au Parc Lepage

Publié le 26 avril 2019 à 16 h 27
Auteur :
Martin Ross
Suite aux cas de bagarres planifiées par des jeunes l’automne dernier au Parc Lepage, la Ville de Rimouski, la Commission scolaire des Phares, la direction de la santé publique du BSL et la Sûreté du Québec se sont concertés pour mettre en place des actions afin d’éviter que la situation se reproduise.

Le comité de travail pour contrer la violence au Parc Lepage a présenté ses démarches  jeudi matin afin d’éviter les attroupements avec l’arrivée du beau temps.

-Marc Parent, maire de Rimouski-«On veut vraiment sensibiliser, entre autres choses, les parents sur l’importance d’avoir des discussions avec leurs enfants par rapport à ces actes de violence, d’incivilité là.»

-Gaston Rioux, président, Commission scolaire des Phares-«On va s’interroger, vraiment du besoin des jeunes, de voir avec les jeunes qui ont participé, je vous dirais à ces regroupements là, si, ils ont des types d’activités qu’on n’a pas présentement, qu’on devrait plutôt leurs offrir pour justement pouvoir contrer la violence et l’intimidation.»

-Parmi les autres actions mises en place par le comité mentionnons que des travailleurs de rue feront de la sensibilisation auprès des jeunes, qu’il y aura une présence accrue des employés municipaux dans le Parc Lepage et la population sera invitée fréquenter l’endroit.

-Sylvain Leduc, directeur de la santé publique, CISSS BSL-«Ce qu’on appelle la mixité des usages, c’est-à-dire des gens qui vont faire, soit de l’observation d’oiseaux, d’autres qui marchent, d’autres qui font du vélo, d’autres qui font de la course, ça enlève le goût à ceux qui voulaient se cacher pour faire des activités illicites.»

-La Sûreté du Québec a reçu cinq plaintes dans ce dossier.

-Steeve Bouillon, responsable du poste MRC Rimouski-Neigette, Sûreté du Québec-«On a terminé nos enquêtes et on a soumis nos dossiers au directeur des poursuites criminelles et pénales, ils sont présentement à l’étude.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »