Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Bonaventure Elles tricotent pour les réfugiés Syriens

Publié le 15 décembre 2015 à 16 h 37
Auteur :
CFTF

À Bonaventure des dames tricotent depuis quelques semaines des bas, des tuques et des mitaines qui seront portées par des gens qui vont découvrir l’hiver pour la première fois.


Les expertes des aiguilles et crochets réservent leurs créations pour les réfugiés syriens. Quand Edith Arsenault a entendu parler du mouvement citoyen, 25 000 tuques, qui réunit les tricoteuses des 4 coins du Québec, elle n’a pas hésité à prendre part à ce  projet humanitaire.


L’appel d’Édith a été bien entendu par ses comparses. Une à une, elles l’ont rejointe pour prêter main-forte pour la bonne cause. Elles sont maintenant une trentaine à supporter le projet.

Sylvie Roy, tricoteuse : « Ils ont traversé quelque chose d’extrêmement difficile, puis l’espoir est de retrouver un endroit clément, pour continuer sa vie. »


 Edith Arsenault initiatrice et tricoteuse. « C’est toutes des personnes comme nous, là. Elles ont tout laissé, tout abandonné, c’est quelque chose. Je pense que c’est correct de les recevoir. » Pour elles, la question du terrorisme n’est pas valable pour limiter la capacité d’accueil du pays aux réfugiés, Gaspésie incluse.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »