Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Ellis intraitable!

Publié le 16 octobre 2018 à 08 h 20
Auteur :
Martin Ross

 Ellis intraitable!

 L’Océanic s’est incliné 3 à 2 samedi face aux  Screaming-Eagles du Cap-Breton et tentait de retrouver le sentier de la victoire dimanche devant ses partisans. La tâche ne s’annonçait pas facile puisque l’adversaire était le Drakkar de Baie-Comeau qui n’avait subi qu’un seul revers en temps régulier.

Rimouski passe bien près d’ouvrir la marque en supériorité mais Blanchette arrête le disque sur la ligne rouge. Les visiteurs profitent d’un revirement, Ellis arrête le premier tir de Fortier mais ne peut rien sur le retour c’est 1-0. Supériorité Océanic, Lafrenière entre en zone adverse pour Huntington, qui tente de rejoindre Garneau mais, Blanchette coupe la passe. Jordan Lepage donne le ton au deuxième engagement en frappant solidement Alexeyev. Quelques secondes plus tard, D’astous envoie la rondelle au filet, c’est dévié par Garneau qui crée l’égalité, c’est 1 à 1.

 Lafrenière n’est pas étiqueté premier choix de 2020 pour rien, il capte une passe imprécise et se défait facilement de Létourneau. Carson Markinnon récupère le disque le long de la rampe, il tente une passe devant qui lui revient et inscrit le deuxième but des siens. Avantage numérique Océanic, Huntington passe à Lafrenière, pour Garneau qui inscrit son 2e du match, c’est 3 à 1.

 La troisième période se nomme Colten Ellis, qui réalise pas moins de 27 arrêts face à l’offensive du Drakkar qui ne peut absolument  rien face au cerbère rimouskois, qui demeure intraitable. Alexis Lafrenière vient clore le débat dans un filet désert au grand plaisir des 3339 spectateurs, Rimouski gagne 4 à 1. 

 Martin Bernard, entraîneur-chef, Drakkar de Baie-Comeau-«Je regarde le match d’aujourd’hui, en arrière 3 -1 après 2, de la manière dont l’équipe a réagi en troisième période, ça fait juste me prouver que les gars ont acquis de la maturité, sinon, on n’aurait pas été capable de rebondir comme ça puis, d’arriver avec 27 tirs en 3e période.»

Serge Beausoleil, DG et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-« Ce soir il a été vraiment au-dessus de la mêlée puis, était vraiment en contrôle toute la soirée, fait des arrêts vraiment sublimes. On devrait en voir quelques-uns je pense aux jeux de la semaine.»

Colten Ellis, 42 arrêts, Océanic de Rimouski-« C’est une grosse victoire pour nous, spécialement depuis nos deux dernières défaites à la maison. Tous les gars dans la chambre ont bien travaillé, chacun d’entre eux a donné le meilleur de lui-même. C’est une vraie équipe qui a joué ce soir.» 

 Olivier Garneau, 2 buts, Océanic de Rimouski-«Je pense qu’on voulait revenir sur la bonne voie, je pense qu’on l’a fait aujourd’hui, surtout contre le Drakkar, une très bonne équipe, je pense qu’ils sont premiers au classement. Ça fait que de battre le Drakkar, ça fait vraiment du bien. C’est seulement leur 2e défaite de la saison, ça fait que c’est vraiment une très bonne équipe, je pense que c’est un bon test pour nous puis, je pense qu’on l’a passé.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok