Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Exemples demandés pour contredire le projet de loi 70

Publié le 2 décembre 2015 à 15 h 38
Auteur :
Martin Ross

Action populaire Rimouski-Neigette invite les intervenants et les citoyens à écrire des exemples de situation qui démontrent des problèmes d’application du projet de loi 70, déposé en novembre par le ministre Sam Hamad, qui porte entre autres sur le resserrement des critères d’admissibilité pour les nouveaux assistés sociaux. 

L’organisme, membre de la nouvelle Coalition Objectif Dignité, veut démontrer les effets négatifs de certains articles du projet de loi, par le dépôt d’un mémoire comportant des exemples concrets illustrant la réalité des personnes ayant recours à l’aide sociale.

Rosalie Carrier Cyr, coordonnatrice, Action Populaire Rimouski-Neigette- Au lieu de faire un argumentaire basé sur les droits de la personne ou des chiffres, des statistiques, on veut y aller avec des exemples concrets ou l’application de la loi 70 serait problématique. On a une liste de problèmes possibles d’application de cette loi là. Donc, on veut transmettre  aux intervenants, aux citoyens qui voudraient nous aider a constituer une banque, le plus varié possible d’exemples de cas problèmes, qui pourraient survenir si jamais la loi est adoptée telle quelle.

Action-Populaire Rimouski-Neigette acceptera les exemples de citoyens jusqu’au 10 janvier, afin de rédiger son mémoire qui sera déposé le 2 février 2016.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »