Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Formation sur le traumatisme cranio-cérébral léger…

Publié le 21 octobre 2016 à 15 h 32
Auteur :
Martin Ross

Les commotions cérébrales semblent de plus en plus fréquentes dans le sport d’aujourd’hui. Le perfectionnement des équipements sportifs augmente la vitesse de nombreux sports et la force des impacts. À cela s’ajoute une expertise médicale accrue pour les détecter.

Stéphane Cayer, physiothérapeute et spécialiste en commotions cérébrales, clinique Sylvain Trudel- «C’est sur que dans les dernières années la prévention, la reconnaissance des symptômes, autant par les athlètes que par les thérapeutes, s’est beaucoup améliorée. Ça fait que oui, il y a une incidence qui est plus grande au niveau des commotions cérébrales sauf qu’il faut aller sur le côté prévention aussi. Les gens sont mieux informés, les thérapeutes sont mieux formés, ça fait que c’est pour ça qu’il y en a plus, on en détecte plus présentement.»

Stéphane Cayer s’est envolé vendredi pour l’Allemagne où se tient un important colloque sur le sujet. Le sommet de Berlin dressera les actions à prendre et le protocole d’intervention en matière de commotions pour les années à venir.

Stéphane Cayer, physiothérapeute et spécialiste en commotions cérébrales, clinique Sylvain Trudel- «Avec tous les plus grands chercheurs, les plus grands cliniciens au monde qui vont se réunir pour émettre les recommandations pour les prochaines années, qu’est-ce qui va être en matière de prévention et gestion de commotions cérébrales dans le monde.»

En novembre à l’Hôtel Rimouski, Stéphane Cayer fera partie d’un groupe d’experts composé  de médecins et de panélistes de renommée internationale, dont certains présents à Berlin, qui donneront une journée de formation portant sur le traumatisme cranio-cérébral léger.

Stéphane Cayer, physiothérapeute et spécialiste en commotions cérébrales, Clinique Sylvain Trudel- «Le 25 novembre on vous invite tous dans le fond, soyez présents, ça va être très plaisant et très instructif.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »