Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski L’Appui Bas-Saint-Laurent au lendemain de son assemblée générale annuelle

Publié le 21 juin 2017 à 16 h 56
Auteur :
Communiqué

L’Appui Bas-Saint-Laurent tenait hier sa deuxième assemblée générale annuelle. Lors de cette rencontre, la présentation du rapport annuel 2016-2017 a donné un portrait complet des résultats atteints par l’organisme au cours des six dernières années sur le plan du déploiement des services dédiés aux personnes proches aidantes d’aînés du Bas-Saint-Laurent.

Au 31 mars 2017, le soutien financier de l’Appui Bas-Saint-Laurent à divers projets totalisait
2 169 813 $. Avec les derniers projets acceptés en mars 2017, débutant dans l’exercice 2017 2018, l’organisme s’approche du cap des 3 millions de dollars engagés pour l’amélioration de la qualité de vie des proches aidants d’aînés dans la région. Au cours de la dernière année seulement, 436 617 $ ont été décaissés pour assurer le financement de seize projets de services. 72 % du financement accordé vise à offrir des activités de soutien psychosocial de manière collective ou individuelle, tandis que 20 % contribue à accroître l’offre de services de répit.

Le développement des services se consolide dans les huit territoires de MRC du Bas-Saint-Laurent. Certains territoires cumulent jusqu'à douze projets de services réalisés ou en cours de réalisation depuis 2011. Avec le temps, la stabilité des personnes-ressources en place est un facteur favorisant le repérage des proches aidants et le déploiement d’une offre de services adaptée aux besoins des personnes.

« La dernière année fut riche à plusieurs points de vue », souligne la présidente de l’organisme, madame Francine Julien. « Notre petite équipe et les membres du conseil d’administration ont fait un travail colossal, notamment au niveau de la consolidation de la nouvelle gouvernance régionale, la mise en œuvre d’une planification stratégique 2016-2019, la réalisation de travaux de réflexion fort pertinents concernant notre approche de justice distributive ou encore le renouvellement des ententes partenariales avec l’Appui national, de même qu’avec le CISSS du Bas-Saint-Laurent », poursuit madame Julien.

Consolidation des services de proximité
Des services flexibles et personnalisés qui font une différence au quotidien

Selon les statistiques de 2016-2017, 770 personnes proches aidantes ont pris part à l’une ou l’autre des activités offertes ou ont eu recours aux services rendus disponibles, bénéficiant ainsi de 7 307 heures d’intervention directe de soutien. Au fil des ans, les personnes-ressources intervenant auprès des proches aidants dans chaque territoire de MRC ont développé de bons liens de communication avec ceux-ci. Le soutien qu’ils offrent aux proches aidants est significatif à plusieurs égards :

• Heures de répit : 111 personnes proches aidantes rejointes
• Service de counseling individuel : 479 personnes proches aidantes rejointes
• Soutien de groupe (incluant des activités de formation) : 527 personnes proches aidantes rejointes
• Activités d’information et sensibilisation : 40 activités réalisées dans les différentes MRC ont permis de rejoindre près de 3 000 personnes, dont près de 1 000 aidants.


Un service Info-Aidant régionalisé

En collaboration avec le CISSS du Bas-Saint-Laurent, le service Info-Social (811-2) poursuit son offre de services d’information et d’orientation aux personnes proches aidantes de la région. Au cours de la dernière année, 61 personnes ont utilisé le service pour un total de 53 heures d’intervention par des intervenants professionnels, avec une moyenne de 52 minutes de durée de consultation par appelant.

Profil des proches aidants rejoints en 2016-2017

Sur les 770 personnes proches aidantes rejointes directement par l’offre de services de soutien psychosocial, de formation et de répit, 79 % était des femmes et 21 % des hommes. L’âge moyen des personnes rejointes était de 65 ans. Des données qui restent assez stables d’une année à l’autre. Les dernières consultations réalisées auprès de personnes aidantes au Bas-Saint-Laurent (2014-2015 et 2016-2017) nous indiquaient que 47 % consacrent 21 heures et plus par semaine à la personne aidée et 44 % y consacrent 5 à 10 heures par semaine.

« Nous notons une légère hausse des proches aidants masculins, ce qui représente une excellente nouvelle », commente Mme Marie-Hélène Chouinard, directrice générale de l’Appui Bas-Saint-Laurent. « Ces derniers sont de plus en plus nombreux à assumer un rôle de proche aidant », poursuit madame Chouinard.

Merci aux précieux organismes partenaires

Les organismes partenaires du développement de l’offre de services aux proches aidants d’aînés sont très impliqués dans la planification et la mise en œuvre de projets de services. L’accessibilité étant une valeur phare de l’Appui Bas-Saint-Laurent, l’organisation rappelle que cette valeur ne pourrait s’incarner sans leur précieuse collaboration.

________________________________________________________________________________________________________

Un Appui derrière chaque aidant
Rappelons que c’est en 2009 que le gouvernement du Québec et la Famille Chagnon décidaient de soutenir la création d’un Fonds destiné au soutien des proches aidants et de créer la Société de gestion pour le soutien aux proches aidants. Un Appui existe maintenant dans chaque région du Québec. Leur but ultime : assurer une bonification et une continuité des services offerts ainsi qu’une complémentarité aux actions et activités déjà offertes. Chacun des 17 Appuis régionaux travaille ainsi à développer des services de formation, d’information, de soutien psychosocial et de répit pour les proches aidants d’aînés.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le rapport annuel 2016-2017 sur le site Web de l’Appui Bas-Saint-Laurent.


« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »