Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Mont-Joli La persévérance scolaire, l'affaire de tous

Publié le 17 février 2017 à 16 h 43
Auteur :
CFTF

Nous en sommes aux dernières heures des journées de la persévérance scolaire. Depuis une semaine les intervenants de tous les milieux font  preuve d’encouragement envers les jeunes. Danielle Doyer, mairesse de Mont Joli, super héros de La Mitis a nommé à son tour Claude Desrosiers, enseignant de 1ere secondaire comme superhéros. Par sa façon d’enseigner, il est une  personne significative dans la vie des jeunes. Tous les superhéros visent un objectif : inciter les élèves à persévérer et ainsi éviter le décrochage.


Emma Savard, directrice générale de COSMOSS Bas-St-Laurent :
« Quand on décroche qu’on va pas chercher une qualification qui va nous amener plus facilement sur le marché du travail, on se met en situation de vulnérabilité et puis cela a des coûts importants. C’est des coûts de 120 000$ par année pour le gouvernement par décrocheur et c’est un manque à gagner de 1.9 Milliard$ annuellement au Québec.»

pers_v_rance_scolaire_groupe_9fev17-hf8v
Les   MRC de Rimouski-Neigette et la Mitis ont fait produire quatre capsules vidéo présentant des témoignages  thématiques sur la persévérance scolaire ; soit les facteurs personnels, familiaux, scolaires et ceux de l’influence de la communauté. Ces capsules seront accessibles en tout temps sur le site Internet de COSMOSS!


Emma Savard, directrice générale de COSMOSS Bas-St-Laurent :
 « Le rôle de chacun des acteurs dans la communauté pour la persévérance scolaire, que ce soit la maison des jeunes ou la municipalité. Toutes les organisations du milieu peuvent faire une différence.»

La mission que se sont donné les superhéros n'est pas terminée puisque la persévérance scolaire regarde tout le monde et ce à chaque jour de l’année. 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »