Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski La sauvegarde des Ateliers Saint-Louis passe par le projet Espace Bleu

Publié le 7 septembre 2021 à 16 h 39
Auteur :
Martin Ross
(Plein Son Charles Ruest) «La structure est en excellente condition, vraiment, c’est beaucoup mieux qu’est-ce qu’on s' attendait»- Charles Ruest

Érigé en 1924 les Ateliers Saint-Louis de Rimouski est un des rares bâtiments de la ville qui a survécu à l’incendie du 6 mai 1950. Le bâtiment pourrait avoir une deuxième vie puisqu’un groupe de citoyens appuyés par la ville de Rimouski ont déposé un projet pour qu’il devienne un Espace Bleu.»

Charles Ruest, porte-parole, Comité pour la sauvegarde des Ateliers Saint-Louis-« C’est vraiment un des bâtiments qui était à la limite de où est-ce qu’il y a eu l’incendie en fait, par là-bas on a l’hôpital qui lui a été touché par le feu, même le Séminaire, aujourd’hui le cégep, a été touché par le feu mais vraiment les Ateliers Saint-Louis c’est un bâtiment qui a été épargné par l’incendie de 1950.»

Étudiant en architecture, Charles Ruest a recueilli en quelques semaines plus de 3300 signatures en faveur de la conservation de ce bâtiment patrimonial, qui a mené à la création du Comité pour la sauvegarde des Ateliers-Saint-Louis.

Michel St-Pierre, architecte, membre du Comité pour la sauvegarde des Ateliers Saint-Louis-« Il a communiqué avec moi puis, finalement il y a un groupe de personnes qui s’est joint à lui pour former le Comité il y a un an et demi. Depuis ce temps-là bien on essaie de trouver un projet qui permettrait de sauver le bâtiment.»

L’annonce par le gouvernement du Québec de la création des Espaces Bleus, un réseau de lieux culturels et patrimoniaux visant la promotion et la transmission de notre héritage culturel correspond au projet déposé par le Comité.

Michel St-Pierre, architecte, membre du Comité pour la sauvegarde des Ateliers Saint-Louis-« L’idée de faire un Centre d’interprétation qui parlerait de l’industrie forestière et de Jules-A. Brillant qui sont deux éléments très importants dans le développement économique et social, culturel de toute la région, le BSL mais l’Est-du-Québec aussi quand est arrivé le projet des Espaces Bleus, on s’est rendu compte que le projet, correspondait presque exactement avec le projet qu’on avait élaboré.»

Comme il n’y aura qu’un Espace Bleu par région administrative le projet de sauvegarde des Ateliers Saint-Louis qui abritait aussi l’École Sacré-Cœur doit desservir tout le BSL.

Alain Ross, administrateur, Société rimouskoise du Patrimoine-« Notre souhait c’est de faire de la concertation avec les organismes qui existent déjà, qui sont dans le domaine des arts et de la culture, notamment le Musée Régional de Rimouski. Se concerter avec le Musée du BSL à Rivière-du-Loup, différents organismes, tant au niveau des arts visuels, de la musique, de la danse, du théâtre à travers toute la région.»

Alain Ross et Michel St-Pierre ont même fréquenté l’École Sacré-Cœur comme en témoigne cette photo de la fin des années 50.






« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok