Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Québec Lancement de l'Opération ORANGE 2018

Publié le 5 juillet 2018 à 10 h 39
Auteur :
Communiqué
Chaque année, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, en collaboration avec la Sûreté du Québec, organise l'Opération ORANGE.

Cette opération permet de sensibiliser les usagers de la route à l'importance d'adopter un comportement responsable et sécuritaire dans les zones de travaux, notamment en respectant la limite de vitesse.

Cette année, l'Opération ORANGE prend une teinte particulière, puisqu'elle se tiendra en souvenir de M. Stéphane LeBel, un employé du Ministère décédé tragiquement le 23 février dernier lors de la réalisation de travaux routiers.

Afin de sensibiliser les usagers de la route, une activité médiatique s'est tenue aujourd'hui sur un chantier routier sur la route 138, à Neuville, dans la région de la Capitale-Nationale. À cette occasion, la Sûreté du Québec a exercé une surveillance accrue du chantier, notamment quant au respect des limites de vitesse et au respect des ordres et signaux des signaleurs.

Des activités similaires seront réalisées partout au Québec tout au long de la saison des chantiers routiers.

Faits saillants :

La réalisation de travaux routiers et la présence d'entraves à la circulation exposent les travailleurs de la construction ainsi que les usagers de la route à un risque pour leur sécurité.
Lors de l'opération ORANGE, la Sûreté du Québec exerce une surveillance accrue des chantiers routiers sur le réseau du Ministère.

Dans certaines zones de travail, des radars photo mobiles pourront être utilisés afin de surveiller la limite de vitesse.

La présence de ces appareils, qui est toujours signalisée à l'avance, a un effet direct sur le comportement des conducteurs parce qu'elle modifie leur perception du risque d'être interceptés.
Dans une zone de travaux, les amendes auxquelles s'exposent les conducteurs interceptés en raison d'un excès de vitesse sont doublées. Par exemple, dans une zone où la limite de vitesse est de 70 km/h, pour un excès de vitesse de :
20 km/h, l'amende est de 110 $;
30 km/h, l'amende est de 210 $;
45 km/h, l'amende est de 390 $.

Depuis le 18 mai 2018, l'amende pour le conducteur d'un véhicule routier qui n'obéit pas aux consignes et signaux d'un signaleur, d'un brigadier ou d'un agent de la paix est doublée.
La fourchette des amendes se situe dorénavant entre 200 $ et 400 $.
Le nombre de points d'inaptitude passe de 3 à 4.



« Retour

Publicité

Internet

À votre avis ?

Où passerez-vous vos vacances?







Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »