Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Le CAUREQ recrute 365 jours par année.

Publié le 9 janvier 2019 à 14 h 50
Auteur :
Martin Ross
Le Centre d’appel d’urgence des régions de l’Est-du-Québec (CAUREQ) traite plus de 85 000 appels par année. Le travail d’équipe est primordial pour coordonner les services d’urgence.

Noémi Simard-Jean, Superviseur, CAUREQ-«Quand l’appel 9-1-1 est pris à la centrale, tout le monde travail ensemble pour pouvoir affecter les intervenants d’urgence, soit les pompiers ou l’ambulance ou transférer l’appel à la police.» Les intervenants téléphonistes ont tous reçu une formation de 300 heures durant de leur première année d’embauche afin de faire face à toutes les situations. Il faut réagir rapidement, tout en restant calme.

Noémi Simard-Jean, Superviseur, CAUREQ-«Il faut être une pieuvre parce qu’on est obligé de faire une multitude de tâches en même temps. Prendre le 9-1-1, l’écoute active, aider l’appelant.  Il faut avoir une grande connaissance du territoire aussi puis, de garder notre calme.»

Une quarantaine de personnes sont à l’emploi du CAUREQ qui dessert 383 000 personnes répartis dans 177 municipalités et territoires autochtones de l’Est-du-Québec. Comme de nombreux employeurs, le Centre d’appel est constamment en période de recrutement.

Carole Raîche, DG, CAUREQ-« Ce qu’on demande c’est un secondaire V, ça prend aussi beaucoup d’aptitudes personnelles donc, la capacité à avoir de l’empathie, à résister au stress, à faire plusieurs tâches simultanées.»

Si ce métier vous intéresse, il est possible de postuler en ligne. Martin Ross CFTF V Rimouski

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »