Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Le CIDCO se développe et innove.

Publié le 21 mars 2019 à 15 h 46
Auteur :
Martin Ross
Le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO) a le vent en poupe. Son Hydro-Ball se vend bien sur la scène nationale et internationale, l’Hydro-Ball 2.0 est dans les cartons et on planche sur une idée de bibliothèque ou toutes les données en bathymétrie et hydrographie côtière seraient accessibles à tous.

Guillaume Morissette, directeur technique, CIDCO-«L’Hydro-Ball c’est un outil qui est extrêmement versatile parce qu’il n’y a pas de calibration à faire, c’est vraiment juste une boule qui flotte, que vous lancez et qui se met à acquérir des données une fois activée.»

Jean Laflamme, Directeur général, CIDCO-«L’Hydro-Ball, par sa forme, est limité au niveau de la vitesse qu’on peut l’utiliser.  On est en train de travailler pour développer une coque différente qui va lui permettre d’aller plus rapidement. Une évolution qui n’élimine pas la première, qui va répondre à d’autres besoins finalement.»

Le CIDCO va libérer ses logiciels d’acquisition de données pour l’avancement de la science
-Jean Laflamme, Directeur général, CIDCO-«On a de plus en plus d’étudiants de 2e et 3e cycles qui travaillent avec nous autres avec des professeurs chercheurs de différentes universités canadiennes puis même internationales. Alors en mettant ces outils là disponibles bien ça facilite le travail des universitaires.»

Le CIDCO emploie une douzaines de personnes et offre également des stages aux étudiants en informatique des collèges de Matane, Rimouski et La Pocatière. 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »