Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Le deuil sous toutes ses formes

Publié le 12 septembre 2019 à 08 h 20
Auteur :
Martin Ross

Le deuil sous toutes ses formes

Le Congrès de la Corporation des Thanatologues du Québec s’est tenu cette semaine à Rimouski. L’évènement qui a réunis plus de 400 membres de la Corporation et une quarantaine d’exposants a permis, entre autres, de faire le point sur la place des nouvelles technologies dans le domaine funéraire.

Annie St-Pierre, DG, Corporation des Thanatologues du Québec-  «Maintenant on a des diffusions par internet des cérémonies d’hommage à la vie ou des choses comme ça et  on a discuté de comment on doit intégrer les technologies dans le domaine funéraire mais surtout, comment on doit le faire correctement et le faire justement pour faciliter et soutenir les familles.»

 « Même si la technologie peut agrémenter la perte d’un être cher, le deuil demeure une expérience humaine qui demande du temps.»

Annie St-Pierre, PDG, Corporation des Thanatologues du Québec-«La mort demeure la mort, la peine, le deuil, les émotions qui en découlent y restent et ce n’est pas nécessairement les technologies qui vont y remédier ou soulager les personnes.» 

 Dan Gleeton, administrateur, Corporation des Thanatologues du Québec-« Comme acteurs du milieu on est là pour les référer, les supporter puis les assister. Dans la région d’ici c’est des psychologues, des psychiatres locaux en fait. Réellement on a une banque de noms qu’on peut référer, que ce soit nous ou d’autres entreprises funéraires, On est là avant pendant et après réellement.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok