Publicité

MotelVotre bien-être, c'est notre raison d'êtreeau


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Le gouvernement du Québec accorde 140 000 $ à la Société de promotion économique de Rimouski

Publié le 12 juillet 2018 à 10 h 54
Auteur :
Communiqué
Dans le cadre de la mesure Startup Québec, volet 1 – Partenariats internationaux, le gouvernement du Québec accorde 140 000 $ à la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) pour la réalisation d'un projet de partenariats internationaux concernant les startups, lequel s'intitule Déploiement international – Économie bleue et est évalué à 375 913 $.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D'Amour, en a fait l'annonce aujourd'hui, au nom de la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade.

Ce projet vise un déploiement international planifié et structuré de l'expertise scientifique et entrepreneuriale de tous les acteurs locaux liés à l'économie bleue. SOPER prévoit entre autres l'organisation de 17 missions dans 11 villes différentes, ainsi que la participation d'un peu plus de 100 personnes en provenance de toutes les sphères d'activité de l'économie bleue.

Issue du Plan d'action en économie numérique, la mesure Startup Québec, volet 1 – Partenariats internationaux, a pour objectif de soutenir les échanges de startups ou tout autre projet qui vise à attirer des startups étrangères en sol québécois ou à faire bénéficier les startups du Québec d'une expérience internationale. En tout, dix initiatives ont été sélectionnées dans quatre régions du Québec lors du dernier appel de projets.
Citations :

« Le Bas-Saint-Laurent fait preuve d'un grand dynamisme en matière d'entrepreneuriat, grâce aux nombreuses startups qui y sont créées annuellement et qui génèrent des retombées importantes pour notre économie. L'initiative retenue dans la région représente bien la vigueur de notre écosystème entrepreneurial. Je salue d'ailleurs la grande contribution de la Société de promotion économique de Rimouski, qui nous présente ce projet porteur auquel notre gouvernement est fier de s'associer. »

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« Les startups sont devenues au cours des dernières années des acteurs importants du système entrepreneurial québécois. Ces entreprises dynamiques constituent désormais un moteur de développement économique considérable pour le Québec et ses régions. Créatrices d'emplois et de richesse, elles sont aussi à l'origine d'innovations technologiques susceptibles de révolutionner maints aspects de la vie courante et des divers milieux industriels. Ces partenariats internationaux joueront également un rôle de tremplin pour mettre de l'avant le génie et le savoir-faire québécois. »

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique
Faits saillants :

    La mesure Startup Québec est destinée aux incubateurs, aux accélérateurs d'entreprises et aux centres d'entrepreneuriat universitaire qui appuient de jeunes entreprises innovantes et qui facilitent la création de telles entreprises au Québec.

    Afin d'augmenter le nombre de startups au Québec et d'accélérer leur croissance, la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation 2017-2022 – Oser innover prévoit une bonification de 6,81 millions de dollars du programme Startup Québec sur cinq ans. Le programme couvrira dorénavant l'ensemble des secteurs économiques du Québec, notamment l'entrepreneuriat social et coopératif.
  

 

« Retour

Publicité

Collaboration 2018

Publicité

Collaboration 2018

À votre avis ?

Achat de produits laitiers




Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »