Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Le mode de rémunération alternatif pourrait faire des petits

Publié le 6 mars 2020 à 15 h 15
Auteur :
Martin Ross
De passage à Rimouski la semaine dernière pour annoncer le projet pilote de rémunération alternatif pour les travailleurs sylvicoles bas-laurentiens, le ministre Jean Boulet ne ferme pas la porte pour instaurer ce système dans d’autres secteurs économiques névralgiques en cette pénurie de main-d’œuvre.

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale-«Des modes alternatifs de rémunération et oui, ça pourrait s’appliquer dans d’autres secteurs. Évidemment il faudrait faire les changements qui s’imposent  ou les modifications appropriées mais je réponds, moi, je suis ouvert si, les partenaires d’un marché du travail régional m’interpellent et me soumettent des idées intéressantes, on sera toujours ouvert à les écouter et à les mettre en application.»

Les secteurs touristiques et de la restauration sont aux prises avec un manque de travailleurs. Pour le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, il faut innover.

 Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale-«En pénurie de main d’œuvre, il faut penser en termes de pratique innovante, développement des compétences, rehaussement des qualifications et intégration évidemment des bassins de main-d’œuvre sous-représentés.»


 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »