Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

New-Richmond Les Gaspésiens se bousculent pour réclamer leur statut !

Publié le 19 avril 2016 à 16 h 59
Auteur :
CFTF

Le jugement de la Cour suprême du Canada qui place les Métis et autochtones non-inscrits sous la responsabilité de la couronne trouve écho en Gaspésie.  Une augmentation fulgurante d’inscription donne du fil à retorde aux initiateurs du mouvement qui les accueillent depuis que le jugement est tombé le 14 avril dernier. Les préposés sont débordés.


On compte maintenant 3 850 membres, dont près de 700 nouveaux cette année. Le jugement Daniels inspire ceux qui adhèrent à la communauté métisse. Il s'agit d'une reconnaissance importante des autochtones exclue du régime de la loi sur les indiens. Mais le jugement n'ouvre pas d'emblée les coffres de l' État aux personnes qui s'identifient comme métis.


Sébastien Grammond, professeur titulaire, Université d'Ottawa "Personne n'a acquit le statut d'Indien en vertu de la Loi. Donc personne n'a obtenu une exonération fiscale. Il va falloir attendre une négociation entre le Fédéral et les gens de ces communautés."


Benoît Lavoie le président de l'organisation soutient que sa communauté a des racines profondes et Métis par définition au sein de la constitution canadienne.


Cette certitude reste forte alors que les dossiers de plusieurs membres de la communauté accusés de chasse et pêche illégale piétinent devant les tribunaux. Les avocats au dossier pensent maintenant à transférer l'ensemble des dossiers devant une Cour fédérale.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok