Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Les autistes ont des droits.

Publié le 26 avril 2016 à 16 h 27
Auteur :
Martin Ross

Dans le cadre du mois de l’autisme, nous vous présentons le témoignage d’une mère de quatre garçons qui se bat quotidiennement pour faire respecter les droits de son plus jeune qui est autiste.

Juliette Gosselin, mère d’un enfant autiste, Rimouski- Mon fils n’avait pas encore ses dix ans quand mon mari est décédé d’une crise de cœur. Ça a été tout un choc. Puis je vous dirais qu’au moment où j’ai annoncé la nouvelle à mon fils, il s’est viré vers moi puis il a dit tout ce que mon mari ne pourrait plus faire avec lui, après ça il a dit : Maman, tu es mon seul parent, mon seul soutien. J’ai senti assez de pression sur mes épaules à ce moment là puis je me suis jurée que je réussirais au niveau de sa scolarisation.

J’ai terminé un baccalauréat en éducation puis je trouvais important d’être outillée pour aider mon fils parce que tout le long du primaire ça a été des batailles, ça a été de redéfinir les besoins, parce que c’était comme si à chaque année l’école perdait la mémoire. Ce que je recommanderais aux parents aujourd’hui, c’est quand ils ont un enfant autiste qui ont des plans d’intervention, faire intervenir l’OPHQ, l’Office des Personnes Handicapées du Québec, qui peut nous aider à faire respecter les droits de notre enfant pour aider à faire évoluer la cause. C’est des enfants qui ont de grandes capacités, il faut croire en eux, ils ont un cheminement qui est différent, mais ils sont capables d’apprendre.-

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok