Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Mont-Joli Les élu.e.s de Mont-Joli derrière le jeune hockeyeur Nathan Drapeau

Publié le 21 mai 2020 à 16 h 50
Auteur :
Communiqué
Le conseil municipal de la Ville de Mont-Joli tient à souhaiter la meilleure des chances à Nathan Drapeau, à l’occasion de la séance de repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), qui aura lieu le samedi 6 juin.

Ce moment unique dans la vie d’un jeune hockeyeur prend une toute autre tournure dans le contexte de la pandémie que l’on connaît. D’abord prévue les 4 et 5 juin au Palais des sports de Sherbrooke, la séance de repêchage se tiendra plutôt en ligne, sans le déploiement qui entoure normalement cette cérémonie.

« La COVID-19 entraîne aussi son lot de dommages collatéraux.  À défaut de pouvoir vivre cette étape importante dans les formes,  entouré de sa famille, nous souhaitons dire à Nathan que nous sommes derrière lui. Lui exprimer notre fierté à le voir ainsi évoluer dans le monde du hockey » commente le maire de la Ville de Mont-Joli, M. Martin Soucy.

Peu de jeunes Mont-Joliens se sont hissés jusqu'à la LHJMQ. Il faut en effet remonter en 2015, année où un autre Drapeau, Alexandre de son prénom et frère de Nathan, a été repêché par les Remparts de Québec. Comme quoi on partage le talent et la passion du hockey dans la famille.

Le jeune défenseur des Albatros de Rivière-du-Loup, qui a connu une très bonne saison à sa première année avec le Midget AAA, s’attend d’être repêché en deuxième ronde.

Perçu comme le meilleur espoir des Albatros,  le Mont-Jolien de 15 ans a passé des entrevues avec les dirigeants d’une douzaine d’équipes au cours des dernières semaines.

Philosophe, Nathan ne se formalise pas outre mesure de vivre cette expérience unique à distance. « Je l’ai déjà vécue  en assistant à la séance de mon frère (Alexandre) » se console-t-il.

Soulignons que Nathan a fait ses premiers pas de hockeyeur dans l’Association de hockey mineur de Mont-Joli. Il a ensuite joué dans le programme sport-études de l’école du Mistral de Mont-Joli avant d’être repêché par les Albatros.

Comme tout jeune hockeyeur talentueux, il rêve de ligue nationale. Ceci dit, il demeure lucide sachant que la route qui y mène est semée d’embûches. « Je pense aussi à d’autres options : l’Europe, par exemple, sinon ce sera l’école avec au bout du parcours une profession » conclut le Mont-Jolien à la tête bien faite.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok