Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rivière-du-Loup Les militants de la région en mode préélectoral

Publié le 30 janvier 2018 à 15 h 39
Auteur :
Communiqué
 La délégation du Bas-Saint-Laurent est revenue ragaillardie du Conseil National du Parti Québécois à Saint-Hyacinthe.
_________________________________________________________________________________________________________
En bref :
Un conseil positif où les militants bas-laurentiens ont contribué aux débats sur différents enjeux qui touchent la région
•    Nomination de Véronique Hivon : accueil fort positif au Bas-Saint-Laurent
•    Santé et éducation : un état fort pour mieux servir les Québécois
•    Assurance-emploi : les préoccupations bas-laurentiennes au cœur des débats
•    Financement : Rivière-du-Loup—Témiscouata se démarque
_________________________________________________________________________________________________________
La nomination de Véronique Hivon comme vice-chef a été accueillie favorablement par les délégués du Bas-Saint-Laurent. « La force du Parti Québécois, ce n’est pas seulement le chef, c’est l’équipe de députés, une équipe solide. Jean-François Lisée a su mettre de l’avant plusieurs des membres de son caucus, dont les deux députés de la région, Harold LeBel et Pascal Bérubé. L’arrivée de Véronique Hivon à l’avant-scène est une excellente nouvelle » de déclarer Vincent Couture président régional. « D’ailleurs, la nouvelle était à peine tombée que les répercussions positives se sont fait sentir. Plusieurs membres nous ont interpelés sur les réseaux sociaux pour nous faire part de leur satisfaction face à cette annonce. D’autres, qui avaient quitté, ont spontanément indiqué leur intention d’adhérer à nouveau » de poursuivre monsieur Couture.

L’instance a adopté deux résolutions d’urgence provenant de la région, portant toutes deux sur l’assurance-emploi. La première sur la triste réalité du trou noir qui, chaque année, accable les travailleurs des industries saisonnières, si présentes et importantes dans notre région. « Il est inadmissible que rien n’ait été fait concernant le phénomène du trou noir où plusieurs travailleuses et travailleurs saisonniers se retrouvent sans revenu entre la fin des prestations et le début du retour au travail. Ce phénomène est d’autant plus important dans l’Est-du-Québec où plus d’un emploi sur dix est saisonnier. Le gouvernement fédéral doit se mettre au diapason des réalités régionales et nous allons l’interpeler à nouveau » de déclarer Harold LeBel, député de Rimouski et porte-parole de l'opposition officielle en matière d’emploi, de lutte à la pauvreté et de solidarité sociale.

Le Conseil a reçu l’ancienne présidente de la FIQ, Régine Laurent qui a entretenu les militants sur la détérioration de la qualité des soins du réseau de la santé et des services sociaux. Elle est venue confirmer l’échec de la réforme de Gaétan Barrette. « Madame Laurent a bien illustré à quel point le ministre Barrette a concentré les ressources financières vers les médecins et a négligé le reste du réseau. Un gouvernement du Parti Québécois valorisera le rôle des infirmières et des autres professionnels de la santé et des services sociaux » avance Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia et leader parlementaire. Le conseil a aussi peaufiné la  plate-forme du Parti en matière d’éducation en discutant avec Camil Bouchard, Alexandre Cloutier et Véronique Hivon. « Il faut donner davantage de services de qualité aux élèves, donner plus de moyens aux enseignants et favoriser la diplomation pour tous nos jeunes » de poursuivre Pascal Bérubé.

Le premier conseil de l’année est aussi l’occasion de faire le point sur la campagne de financement. C’est avec beaucoup de fierté que les militants de la circonscription de Rivière-du-Loup—Témiscouata ont appris que leur circonscription est, parmi les circonscriptions dépourvues de député, celle qui a connu la deuxième meilleure campagne de financement. « Le financement populaire est fort important dans la préparation électorale. Force est de constater que notre circonscription est prête à faire campagne » de conclure Vincent Couture, aussi président de Rivière-du-Loup—Témiscouata.

 Harold LeBel, député de Rimouski, Sabin Gaudreault, président régional du Saguenay—Lac-Saint-Jean, Mathieu Bernier, président de Rimouski, Vincent Couture, président régional du Bas-Saint-Laurent et Jean-François Lisée, chef du Parti Québécois.

           

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »