Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Les producteurs de lait exigent leurs compensations d’Ottawa

Publié le 29 septembre 2020 à 16 h 30
Auteur :
Martin Ross
Le président des Producteurs de lait du BSL et Maxime Blanchette-Joncas exigent que le gouvernement canadien verse les compensations promises aux producteurs de lait pour la perte de revenus engendrés par l’Accord économique commercial global (AECG) avec l’Union européenne, le Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) et l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM).

Gabriel Belzile, président, Producteurs laitiers du BSL-«Les deux premières ententes, on a déjà un chiffre qui est sorti, il y a déjà eu une première année de compensation, on attend le restant, la suite. L’entente avec les États-Unis, le gouvernement Trudeau avait promis de compenser à la même hauteur que les deux autres ententes, ça fait qu’on attend aussi.»

Maxime Blanchette-Joncas, député, Rimouski-Neigette-Témiscfouata-Les Basques-«C’est une situation absolument inacceptable, c’est la souveraineté alimentaire qu’on est en complètement train de sacrifier ici dans la région et dans l’ensemble du Québec. On demande au gouvernement de verser immédiatement sans condition les compensation financières qui ont été promises.»
À l’échelle régionale, les pertes de revenus annuels relatives de ces accords s’élèvent à près de 21M$. C,est  sans compter le prix du fourrage qui a bondi en raison de la sécheresse.

Gabriel Belzile, président, Producteurs laitiers du BSL-«Avec la quatrième année de sécheresse, il n’y avait aucune réserve sur la ferme donc, ils sont obligés d’acheter du foin. Est-ce que 100% des producteurs vont être capable de trouver du foin à bon prix, ça, c’est déjà décidé que non.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok