Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Carleton-sur-Mer Les producteurs laitiers montent aux barricades

Publié le 12 avril 2016 à 09 h 27
Auteur :
CFFTF

Depuis quelques années, leurs revenus sont grugés par un produit laitier, le lait diafiltré, un dérivé du lait fort en protéine venant des États-Unis, acheté massivement par les principaux transformateurs des produits laitiers du Canada.


Il y a  deux versions: à la frontière canadienne, on considère que le lait diafiltré est un ingrédient laitier, donc limité par la loi dans la fabrication des fromages. Une fois sur le territoire, l’Agence de l’inspection des aliments le voit comme du lait; les grandes entreprises l’utilisent donc comme bon leur semble au lieu d’acheter de la protéine de lait canadienne.


-René Charest, Producteur laitier de Saint-André de Restigouche 
 « Sur un an, ça donne 35 000 à 40 000$ de pertes. C'est un employé qu’on est obligés de couper. Il faut couper à quelque part. »


Selon l’Union des producteurs agricoles, 32 000 tonnes de ce concentré protéique, soit une valeur de 200M$, entrent au pays chaque  année. Pour les 18 producteurs gaspésiens, cela représente un manque à gagner de 200 000 dollars.
À la sortie de leur rencontre, les producteurs sentent que le message a été bien reçu par leur député Rémi Massé, qui s’est engagé à porter cet enjeu à Ottawa

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok