Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski L’intelligence artificielle au service de l’environnement

Publié le 10 février 2020 à 14 h 54
Auteur :
Martin Ross

L’intelligence artificielle au service de l’environnement

L’industrie de la pêche perd des millions de dollars avec la pêche fantôme. Le Centre Interdisciplinaire de Développement en Cartographie des Océans (CIDCO) s’attaque au problème avec l’intelligence artificielle. 

 Guillaume Morissette, directeur du développement logiciel, CIDCO-« La pêche fantôme, c’est quand même un problème qui est vieux de plusieurs décennie, maintenant, avec les nouvelles technologies on est capable d’aller détecter ces engins de pêche-là qui sont perdus ou abandonnés dans le fond des Océans. Il y a énormément de problèmes en imagerie et en cartographie qui peuvent être abordés avec des techniques d’intelligence artificielle. Le CIDCO fait vraiment figure de proue à cet égard-là.» 

 Selon des études, les fermetures de zones de pêche, liées aux baleines noires, engendrent des pertes de centaines de millions pour cette industrie. 

 Guillaume Morissette, « Tout ce qui est cordage et compagnie peut causer des risques pour les mammifères marins donc, la baleine noire étant particulièrement à risque, le ministère des Océans a décidé d’enclencher un gros chantier pour justement développer des nouvelles technologies pour faciliter le retrait de ces dangers-là»

Des millions de tonnes d’engins et accessoires de pêche traînent au fond des Océans. L’équipe du CIDCO travaille de pair avec les chercheurs de Mérinov et l’Institut Technologique de Maintenance Industrielle pour appliquer des solutions innovantes.

« Retour

Publicité

CharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixCharlevoixproduit de cèdre

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »