Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Nouveau-Brunswick Maladie de Lyme: un risque grandissant

Publié le 3 juin 2016 à 09 h 30
Auteur :
CFTF

Depuis quelques années, la maladie de Lyme gagne en importance au Nouveau-Brunswick. La bactérie responsable est transmise par les morsures de tiques noires. Le gouvernement néobrunswickois mise donc sur la prévention pour éviter la propagation.


Les tiques noires se cachent habituellement dans les herbes longues est les feuilles mortes. Depuis quelques années, le nombre d’insectes porteurs est en hausse.

tique_3juin16-xrd5p.jpg


L’an dernier, 11 cas de la maladie auraient été contractés chez les humains au Nouveau-Brunswick, soit deux fois plus qu’en 2013 et 2014.

Lors de vos promenades il est  donc recommandé de porter des vêtements adéquats,  de façon à ce que les tiques puissent difficilement atteindre la peau et porter des chaussures fermées.


Il est également suggéré de procéder à une inspection du corps tout entier lorsque l’on revient d’une région potentiellement infestée. La même vérification devrait s’appliquer à nos animaux. Les tiques peuvent être aussi petites qu’une tête d’épingle et doivent être retirées le plus rapidement possible.

tique_2_3juin16-thzb4.jpg

Au Québec,  on retrouve des tiques particulièrement dans une grande partie de la Montérégie, au  sud-ouest de la région de la Mauricie-et-Centre-du-Québec ainsi qu'au nord et l'ouest de l'Estrie.


Dès les premiers signes de fièvre ou d’éruption cutanée il est conseillé de consulter un médecin.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »