Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Nouvelle Mémoires de Brébeuf: restaurer la dignité de son cimetière

Publié le 16 novembre 2015 à 14 h 42
Auteur :
CFTF

St-Jean de Brébeuf sort peu à peu de l’oubli. Du petit village dans l’arrière-pays de la ville de Nouvelle, fermé par le gouvernement en 1971, il ne reste presque rien. Mais ceux qui y ont vécu tiennent à perpétuer son souvenir, et faire découvrir le coin de pays qui les a vus grandir.


Estelle Leblanc  avait 16 ans à l’époque.  « C’est Et on avait une journée pour déménager nos morts. Chaque famille devant transporter son parent dans le cimetière, pour nous c’était le cimetière de Nouvelle. On était encore une famille. On reconnaissait beaucoup de cadavres, on reconnaissait toute la famille qui était là. C’était une page d’histoire épouvantable. »


C’est peut-être pour rendre honneur à leurs défunts, qu’un groupe de citoyens originaires du village, réaménage les sentiers et ont dégagé le cimetière dont les tombes ont cédé la place aux épinettes. Il ne restait qu’à redonner à son emblème sa juste place. Une  croix a été érigée par Clément Poirier, aidé d’une équipe de bénévoles.


Pour les anciens Brébeufois, c’est une façon de prendre enfin le temps de retrouver leur histoire, dont la page a été déchirée du jour au lendemain.
 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »