Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Moins de deux semaines pour donner à Pro-Jeune-Est

Publié le 18 novembre 2020 à 15 h 38
Auteur :
Martin Ross
«On ne sait pas encore si, on va atteindre notre objectif de 20 000$.» Véronique Thibault, directrice, Pro-Jeune-Est

L’argent est plus que jamais le nerf de la guerre dans la lutte au décrochage scolaire. L’organisme Pro-Jeune-Est a dû s’adapter à la pandémie afin de poursuivre sa mission éducative et sociale auprès de sa clientèle. Les dépenses ont augmenté et les bénévoles sont plus difficiles à recruter. 

«Dans les écoles, il n’y a pas nécessairement l’espace nécessaire pour accueillir ces bénévoles-là qui aident les jeunes. Il faut louer des salles supplémentaires pour organiser la logistique. On a trouvé plein de plans B, plans C mais ça prend vraiment des sous pour soutenir tout ça d’où la campagne du mois de novembre.» rapporte Madame Thibault


Il reste moins de deux semaines pour faire un don à Pro-Jeune-Est dans le cadre de cette campagne de financement. Même si la moitié de l’objectif n’est pas atteint, on ne perd pas espoir du côté de la direction. « Il nous reste toute la sollicitation des entreprises à faire aussi donc, les gens peuvent aller sur notre site web aussi pour les dons où devenir membre de Pro-Jeune-Est.»


La campagne de novembre est d’autant plus importante du fait que l’on ne sait toujours pas sous quelle formule se tiendra le Casino Pro-Jeune-Est en février, principale activité de financement de l’organisme.
Véronique Thibault, directrice, Pro-Jeune-Est-«On va vraiment réfléchir, tout de suite après la campagne à un plan B, comme on le fait depuis le début de l’année.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok