Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

RIMOUSKI PROCESSUS ANTIDÉMOCRATIQUE

Publié le 16 août 2016 à 08 h 13
Auteur :
MARTIN ROSS

Le préfet de la MRC Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre, dénonce la démarche gouvernementale de tenir des consultations en plein été sur le projet de loi 106, concernant la mise en œuvre de la Politique énergétique 2030, qui prévoit l’édiction de la Loi sur les hydrocarbures. Selon lui, cette façon de faire est antidémocratique et restreint la participation des intervenants.

Francis St-Pierre, Préfet, MRC Rimouski-Neigette- Les consultations ont lieu cette semaine du 17 au 19 août. C’est un sujet qui touche l’ensemble de la population puis promenez-vous dans Rimouski puis essayez de trouver des gens qui sont au courant que cette consultation publique là a lieu cette semaine, il n’y a personne qui est au courant là. Moi je pense que l’élément no 1, c’est la transparence. Expliquons à nos gens où on veut aller puis pourquoi on le fait comme ça. Puis peut-être qu’on va mieux comprendre.

Toujours selon le préfet, le projet de loi 106, tel qu’il est présentement, menace la qualité de l’eau potable, les droits de propriété des citoyens  et l’autonomie des municipalités en donnant le territoire aux compagnies minières, gazières et pétrolières, sans redevance.

Francis St-Pierre, Préfet, MRC Rimouski-Neigette- Aujourd’hui, je ne vois pas la logique en arrière de ça là. On vit avec les problèmes qui vont être causés par ces exploitations, ces explorations là puis on n’a rien à dire là. On a les deux mains attachées dans le dos, ça ne donne pas grand chose de faire des schémas d’aménagement si le gouvernement du Québec donne à des entreprises des droits qui sont supérieurs aux nôtres.




 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »