Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Baie-Comeau Québec accorde jusqu'à 125 000 $ pour l'élaboration du plan de développement relatif à l'implantation d'une zone industrialo-portuaire à Baie‑comeau

Publié le 30 mars 2016 à 12 h 05
Auteur :
Communiqué

Le ministre délégué aux Affaires maritimes, M. Jean D'Amour, et le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte‑Nord, M. Pierre Arcand, confirment que le gouvernement du Québec a signé une entente de collaboration avec la Ville de Baie-Comeau et ses partenaires locaux en vue d'implanter une zone industrialo‑portuaire à Baie-Comeau. Dans le cadre de cette entente, le gouvernement financera jusqu'à 70 % des dépenses associées à la réalisation du plan de développement afférent, et ce, jusqu'à concurrence de 125 000 $.

La signature de cette entente de collaboration vise à former un comité local qui regroupera la Ville de Baie-Comeau, la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau, la MRC de Manicouagan, la Société d'expansion de Baie-Comeau, Innovation et développement Manicouagan de même que les ministères et organismes concernés. Le comité aura notamment pour mandat de délimiter la zone industrialo-portuaire et de préparer un plan de développement industriel comprenant, entre autres, le repérage des marchés potentiels et des occasions d'attraction d'investissements, le tout en conformité avec les principes de développement durable.

« Le développement de zones industrielles près des services portuaires et d'infrastructures routières et ferroviaires représente un avantage compétitif considérable pour les entreprises qui s'y installent. Par exemple, cela assurera une meilleure intégration des entreprises manufacturières aux chaînes d'approvisionnement mondiales, ce qui aura pour effet d'attirer des investissements au Québec, en plus d'accroître nos exportations », a fait valoir le ministre Jean D'Amour.  

Le plan d'action 2015-2020 de la Stratégie maritime du Québec dispose d'une enveloppe de 300 millions de dollars pour soutenir des projets d'investissements privés dans les zones industrialo-portuaires. Une somme de 200 millions de dollars est également prévue par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports pour soutenir les projets d'infrastructures portuaires et intermodales consacrés au transport des marchandises.

« Dynamiser l'activité portuaire du Québec, et particulièrement sur la Côte‑Nord, c'est affermir notre positionnement concurrentiel sur la scène internationale. Chez nous, l'implantation d'une zone industrialo‑portuaire à Baie-Comeau sera aussi synonyme de création d'emplois et de renforcement de la vitalité économique de la région », a fait savoir le ministre Pierre Arcand.

Actuellement, le gouvernement du Québec finalise la signature d'ententes de collaboration afin de développer 16 zones industrialo-portuaires. D'ici juin 2016, toutes les ententes auront été signées. L'implantation de telles zones constitue l'un des axes d'intervention autour desquels s'articule la Stratégie maritime du Québec.


« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »