Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

L'Isle-Verte Résidence du Havre: Aucune accusation de la part du DPCP

Publié le 17 décembre 2015 à 10 h 46
Auteur :
CFTF

Il n’y aura pas de poursuites criminelles suite à l’incendie de la Résidence du Havre à L’Isle-Verte. Il y a près de deux ans, 32 personnes âgées ont perdu la vie. Colère, déception, amertume, tels sont les sentiments que partageaient plusieurs proches des victimes.

Lundi, la procureure chef adjointe dans l'Est-du-Québec Me Annie Landreville a confirmé la nouvelle: «Le DPCP n’est pas en mesure de prouver hors de tout doute raisonnable qu’un acte criminel a été commis à un moment quelconque.»


Aucun élément pour imputer la responsabilité de l’incendie à qui que ce soit. Il faut dire que les enquêteurs n’ont jamais été en mesure de déterminer la cause de l’incendie. La procureure ajoute  que même en estimant la possibilité que certaines personnes ont pu par leur comportement frôler la négligence criminelle, nous ne sommes pas en mesure de démontrer et d’établir hors de tout doute raisonnable la commission d’une infraction criminelle.


Les familles des victimes ont toujours le droit d’intenter des poursuites au civil, mais en ce qui concerne le DPCP, le dossier est clos.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »