Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Rimouski s'entend avec ses cols bleus

Publié le 5 juillet 2016 à 16 h 43
Auteur :
Martin Ross

La ville de Rimouski et le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), section 5275, annoncent la signature d’un nouveau contrat de travail pour  les cols bleus. La convention collective des employés manuels de la ville de Rimouski, qui était échue depuis le 31 décembre 2015, est reconduite jusqu’en 2022 dans une entente négociée.

Yannick Proulx, conseiller syndical, SCFP-FTQ- Sans aucune intervention d’un tiers, d’un arbitre, du gouvernement ou quoi que ce soit. Des négociations qui se sont déroulées du mois de novembre à aller jusqu’à la fin mai qui s’est soldée par une entente de sept ans, qui a été adoptée dans une très forte majorité, qui a été entérinée hier soir au conseil municipal.

En vertu de cette entente les cols bleus recevront 2.5% d’augmentation pour cinq des sept années de la convention et 2% pour les années 2018 et 2019. Les conditions de travail et l’expertise des employés manuels étaient aussi au centre de ces négociations.

Yannick conseiller syndical, SCFP-FTQ- Certaine mesures aussi qui vont favoriser la conciliation travail famille. Un comité de valorisation de l’expertise interne, dans lequel on va regarder un petit peu nos méthodes de travail, ou on va regarder aussi l’ensemble des sous contrats qui peuvent être donnés pour comparer les coûts puis voir qu’est-ce qu’on peut rapatrier à l’interne parce que cette façon de faire là, qu’on essaie dans d’autres villes au Québec, c’est vraiment le meilleur outil pour lutter contre la corruption.-

Pour sa part Éric Forest a mentionné par voie de communiqué qu’il ne peut que se réjouir du résultat et de la rapidité avec laquelle cette entente a été conclue.

 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »