Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Screaming-Eagles 2 Océanic 1

Publié le 8 avril 2019 à 15 h 31
Auteur :
Martin Ross

Screaming-Eagles 2 Océanic 1

Menant 1 à 0 dans sa série, l’Océanic tentait de remporter un deuxième match sur sa patinoire dimanche face aux Screaming-Eagles. Colten Ellis faisait face à Kevin Mandolese.

La tentative de tir de Ouellet est reprise par Soucy, stoppé deux fois par le cerbère adverse. Garneau s’amène à deux contre un avec Lafrenière, frappé par Gawanke non pénalisé. Puis, Ouellet sert une mise en échec à Smith, Sandiland se précipite sur le no 7 en engane le combat.

 Le 2e 20 appartient aux visiteurs qui déclassent les locaux 14-3 au chapitre des tirs au but. Salda ne peut maitriser une rondelle sautillante, Mathias Laferrière en profite c’est 1-0. On se retrouve en fin de période, Lafrenière se porte en attaque, il pivote pour battre trois joueurs et remet à Huntington qui déjoue le défenseur avant de se faire frustrer par la mitaine de Mandolese.

 Dernier tiers temps, Salda est pénalisé sur ce plongeon de Sokolov. Quelques secondes après cet arrêt miraculeux, Mitchell Balmas bat Ellis entre les jambières en supériorité 2-0 Cap-Breton. Avec 2 minutes 14 au cadran et 6 attaquants, Rimouski réduit l’écart à un but quand Lafrenière réveille les 4018 spectateurs en marquant, c’est 2 à 1.

 Dmitry Zavgorodniy frappe la barre horizontale avec quelques secondes à faire. Malgré une domination rimouskoise en troisième période, l’Océanic s’incline 2 à 1. 

 Marc-André Dumont, entraineur-chef, Screaming-Eagles du Cap-Breton-«C’est un bon match suivant notre défaite de vendredi. On a fait de très bonnes choses aujourd’hui, on a continué à faire ce qu’on faisait vendredi également donc, c’est 1 à 1, ça va être serré.» 

 Wilson Forest, défenseur, Screaming-Eagles du Cap-Breton-«Notre avantage numérique a capitalisé aujourd’hui puis, je pense qu’on a  fait un gros travail en désavantage numérique défensivement. On a essayé de ne rien leur donner à la fin, ils ont commencé à revenir ça fait que, non, je suis bien content qu’on ait gagné.»

Serge Beausoleil, Dg et Entraîneur-chef, Océanic de Rimouski-«C’est un match serré, on ne peut pas avoir passé plus proche que Huntington en deuxième période avec la rondelle qu’il lance sur la rouge. Si on l’avait vu… le jeu était tellement serré qu’on a pas pu voir la rondelle là.» 

 Alexis Lafrenière, 1 but, Océanic de Rimouski-«On a joué quand même une bonne première période puis, on a joué une bonne troisième je pense mais, tu sais, la deuxième n’était pas assez bonne à notre goût puis, je pense que c’est un peu là qu’ils ont pris les devants dans le match.»

Nathan Ouellet, attaquant, Océanic de Rimouski-«Continuer d’amener des rondelles au filet puis, une présence au filet vraiment importante, je pense que les bonnes choses vont arriver.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »