Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Edmundston Sécurité ferroviaire Les milieux ruraux oubliés?

Publié le 6 avril 2016 à 11 h 08
Auteur :
CFTF

Au cours des dernières années, le Nord-Ouest du Nouveau-Brunswick a été le théâtre de plusieurs incidents ferroviaires. La semaine dernière, les préoccupations de la région ont fait écho auprès du ministre fédéral des Transports, Marc Garneau.

L’augmentation anticipée du transport par train force à établir de nouvelles règles. Ottawa songe à dévier le déplacement des matières dangereuses du cœur des grands centres. Le maire Cyrille Simard croit que les municipalités devraient être partie prenante de ce genre de décision.
Les intervenants municipaux sont d’avis que les compagnies ferroviaires devraient avoir une plus grande part de responsabilité lors d’incidents.


Les participants à la table ronde se questionnent également à savoir si les équipes d'urgence disposent des équipements et de la formation nécessaires pour intervenir dans pires situations.


Ils croient toutefois que ce n’est pas aux localités de défrayer les coûts d’une formation plus spécifique. Le gouvernement a prévu 143 millions pour soutenir les mesures de sécurité ferroviaire. Le président l'Association Francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick Roger Doiron croit qu'une partie de cet argent-là devrait aller aux premiers répondants.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »