Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Semaine pour un Québec sans tabac

Publié le 17 janvier 2017 à 16 h 50
Auteur :
Martin Ross

La semaine pour un Québec sans tabac se poursuit jusqu’au 21 janvier. Le tabagisme est la première cause de cancer. 30% de tous les cancers sont du au tabac, études à l’appui.

Denis Amiot, directeur régional, Société canadienne du cancer BSL-Gaspésie-Les Îles- «Un fumeur sur deux va mourir du tabac. Il y a encore malheureusement 1.4 million de fumeurs, 20% de la population. Je regardais les dernières statistiques 39.5% des jeunes de 20-24 ans en Gaspésie, c’est beaucoup, c’est près de 40%. Pourtant les nouvelles lois viennent juste de passer, le paquet neutre, plus de tabac aromatisé; il y a une nouvelle mode actuellement, c’est le tabac à chiquer. C’est un cancer de la bouche, ça reste du tabagisme.»

Les différents outils pharmacologiques mis à la disposition de la population pour arrêter de fumer sont très peu utilisés par les jeunes. Il faut les rejoindre sur leur terrain. 

Denis Amiot, directeur régional, Société canadienne du cancer BSL-Gaspésie-Les Îles- «Les jeunes ne vont pas vers le pharmacologique mais ça reste encore l’outil no 1 pour arrêter de fumer. Il existe des applications au niveau du SMAT qui est la messagerie de l’arrêt du tabagisme ou les gens reçoivent des textos pour se sensibiliser à dire o.k., j’ai un problème, je veux arrêter de fumer ou j’ai une rechute et le texto va répondre donc, c’est plein d’applications. La ligne j’arrête qui est encore la ligne no1 pour l’assistance à l’arrêt du tabagisme.»

La nouvelle campagne publicitaire choc du Conseil québécois sur le tabac et la santé pourrait dissuader quelques fumeurs. Des outils pour arrêter de fumer sont aussi disponibles au quebecsanstabac.ca

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »