Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Transférer sa ferme… c’est possible!

Publié le 18 janvier 2019 à 16 h 38
Auteur :
Martin Ross
Il y a un manque de relève dans le domaine agricole. De plus en plus de fermes sont démantelées et vendues aux enchères. Le Comité Relève agricole de la Table de concertation bioalimentaire du BSL offre un nouvel outil aux producteurs sans relève : «Transférer sa ferme.»

Gilbert Marquis, président, Table de concertation bioalimentaire BSL -«Un système qui va faire appel à nos jeunes qui sortent de l’école, comme l’ITA ou ailleurs puis, qui disent moi, j’aimerais ça prendre une ferme, plutôt que de démanteler une entreprise agricole.» 

Selon des données du MAPAQ de 2010, 652 fermes ont été répertoriées comme étant à risque d’être démantelées au BSL. C’est près du tiers des entreprises agricoles de la région.

Mylène Blanchette, agente de concertation, Table de concertation bioalimentaire du BSL-«Transférer sa ferme, il a deux démarches en parallèles. Une pour les producteurs, productrices agricoles du BSL, pour les informer sur les options qui existent  et une démarche adressée aux relayeurs d’information ou intervenants agricoles du territoire.»

Marie-Carmen Dumont, adjointe au soutien administratif, Table de concertation bioalimentaire du BSL-«Ça peut être autant le comptable fiscaliste que le conseiller que les fournisseurs d’intrant. On a le microsite transferersaferme.com et la ligne 1-833-MA-FERME. Il y a deux conseillères en transfert qui vont pouvoir amorcer la réflexion.»

Une tournée d’information à travers les huit MRC s’ouvre le 22 janvier dans la Matanie.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »