Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Matane Traversier : Quantifier les pertes économiques

Publié le 1 avril 2019 à 15 h 00
Auteur :
Martin Ross

Traversier : Quantifier les pertes économiques 

 «Les pertes économiques engendrées par les déboires du F-A Gauthier font mal à l’économie de la Matanie. Il est cependant difficile de quantifier les pertes.»-  

 Pascal Bérubé, député, Matane-«On est en train de mesurer avec les chambres de commerce de part et d’autres du fleuve c’est quoi l’impact.»

Alain Gagnon, directeur, Chambre de commerce de Matane-«C’est parfois difficile d’aller dans tous les détails parce que par exemple, une personne qui a annulé au niveau d’un hôtel puis, une personne qui n’a pas contacté l’hôtel, puisqu’elle sait les déboires au niveau du traversier donc, c’est difficile parfois d’avoir un portrait d’ensemble, on travaille fort là-dessus présentement.

 Cet exercice a pour but d’améliorer les indemnités qui sont qui sont présentement offertes, afin qu’elles reflètent la réalité.

Pascal Bérubé, député, Matane-«Ce qu’on a promis de faire au gouvernement du Québec c’est d’abord un fond de visibilité, faire la promotion touristique un peu plus de 100 000$ et personne ne sait qui va l’utiliser puis, ensuite pour les usagers c’est de rembourser les traverses qui ne sont pas faites.» 

 Une pétition pour l’amélioration du service de traversier, mieux dédommager les usagers et les régions affectées, est présentement en ligne sur le site de l’Assemblée nationale.

Pascal Bérubé, député, Matane-«C’est l’état qui assure la traverse donc, si il ne peut pas garantir une traverse, et là j’exclue les cas de tempêtes majeures qu’on peut comprendre, bien il doit dédommager, c’est sur.»

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »