Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Trottibus : l'Autobus qui marche

Publié le 20 novembre 2015 à 09 h 47
Auteur :
Martin Ross

Le projet Trottibus de la Société canadienne du cancer s’adresse aux élèves du primaire de première, deuxième et troisième année.  Il a pour but de faire bouger les jeunes et d’ancrer l’usage du transport actif dès l’enfance.


Denis Amyot, directeur régional, Société canadienne du Cancer BSL-Gaspésie-Les Îles- Depuis trois ans dans notre région on est en train de le déployer, c’est dans le fond l’autobus pédestre, c’est les jeunes qui vont retrouver le plaisir de marcher pour aller à l’école. Statistiquement les jeunes de ces âges là, 4% font suffisamment  d’activité physique. Dans les années 70, 80% des jeunes allaient à l’école à pied. Aujourd’hui on parle de 30% des jeunes seulement.


 75 écoles au Québec ont adhéré au trottibus. Au BSL-Gaspésie, les écoles primaires de Price, Causapscal et Saint-Alphonse participent au projet. Le trottibus suit le même trajet qu’un autobus scolaire.

 
Denis Amyot, directeur régional, Société canadienne du Cancer BSL-Gaspésie-Les Îles- On fixe des trajets selon le nombre de jeunes, il y a des parents accompagnateurs qui sont identifiés avec des dossards qui vont prendre les jeunes de première à troisième année. Ils vont les amener jusqu’à l’école de façon sécuritaire.

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »