Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Un sous-marin monoplace testé à l’IMQ

Publié le 20 novembre 2015 à 09 h 59
Auteur :
Martin Ross

12 étudiants de l’université de Sherbrooke qui terminent leur baccalauréat en génie mécanique ont conçu un sous-marin monoplace comme projet de fin d’études, le Phorcys.  Après deux années de travail en laboratoire, les premiers tests en bassins sont effectués à l’Institut maritime du Québec à Rimouski.

Vincent Tremblay-Couture, finissant en génie mécanique, Université de Sherbrooke- Il n’existe pas de piscine avec un pont roulant au Québec, ils sont les seuls à avoir ça puis ça nous permet de valider tout ce qu’on veut valider avec le sous-marin dans un milieu contrôlé.-

Jean Levesque, technicien en plongée professionnelle, IMQ- On a un plancher qui est à 10 pieds au complet, on a un puits qui va descendre à 20m, 62 pieds.

Sylvain Lafrance, directeur, innovation maritime- On teste la propulsion, l’étanchéité, l’efficacité de chacun des systèmes, système électrique à l’intérieur et les suivis contrôle et tout donc, c’est des tests importants vraiment qui dure trois jours et bon ils ont ici toutes les facilités chez Innovation maritime. -

Construit au coût de 110 000$  grâce à la collaboration de partenaires privés, le Phorcys est entièrement électrique. Il dispose d’une autonomie de 6 heures en mode normal et de 72 heures en mode urgence.

Vincent Tremblay-Couture, finissant en génie mécanique, Université de Sherbrooke- On parle d’un sous-marin qui peut aller à une profondeur de 100m  qui protège le pilote des dangers des profondeurs on parle des températures, de visibilité mais aussi des accidents de décompression. Les projets qui se comparent à ça, on parle de sous-marins qui valent environ 1.5 million, ça débute à ça les prix là.-

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok

Actualité Twitter
CFTF Nouvelles

Voir tous les tweets »