Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

La Pocatière Une collecte qui carbure aussi pour les industries, commerces et institutions

Publié le 11 janvier 2016 à 11 h 47
Auteur :
Communiqué

Avec la nouvelle année qui commence, Co-éco relance la campagne de sensibilisation Une collecte qui carbure! en s’adressant cette fois aux gestionnaires des industries, commerces et institutions. Ceux-ci seront outillés, accompagnés et informés en vue de l’implantation d’une troisième voie de collecte au sein de leur organisation.

Après les 100 000 citoyens déjà visés par le projet, plusieurs centaines d’industries, commerces et institutions seront approchés par Co-éco pour leur offrir du service-conseil en lien avec la collecte des matières organiques dans les MRC de Rivière-du-Loup, de Kamouraska et des Basques. En plus d’offrir aux gestionnaires une trousse spécialement conçue pour eux, des rencontres auront lieu directement dans les entreprises pour former et informer le personnel concerné. Les outils de cette trousse de démarrage comptent notamment des affiches pour faciliter le tri des matières par les employés, un autocollant de participation, ainsi qu’un guide pratique de participation à la collecte. « Plusieurs gestionnaires nous ont déjà fait part de leur intérêt à être mieux outillés afin de s’engager dans la collecte à trois voies. La collecte des matières organiques leur permet de valoriser une partie de leurs matières résiduelles et ainsi de diffuser une image corporative positive. » affirme Monsieur Ian Chartrand, directeur général de Co-éco.

L’usine de biométhanisation de la région de Rivière-du-Loup transforme en biocarburant des milliers de tonnes de matières organiques, sans oublier les gaz émis par le lieu d’enfouissement, évitant ainsi des émissions de gaz à effet de serre produits par l’équivalent de près de 10 000 véhicules sur les routes chaque année! La campagne Une collecte qui carbure! est rendue possible grâce à la contribution de nos partenaires : Recyc-Québec, la SÉMER, les MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup et des Basques ainsi que la Ville de Rivière-du-Loup.

 

« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok