Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rimouski Une épave de classe mondiale à l’Isle-Verte.

Publié le 27 avril 2017 à 16 h 42
Auteur :
Martin Ross

La troisième saison de la série Chasseur d’épaves, mettant en vedette Samuel Côté et son équipe, sera diffusée cet automne. Deux épisodes sont réservés au City of Quebec, une épave de classe mondiale qui a coulé au large de L’Isle-Verte.

Samuel Côté, chasseur d’épaves-«On a une deuxième épave de classe mondiale au Québec, après l’Empress of Ireland, on a le City of Quebec. Elle mérite le même traitement que l’Empress pour de nombreuses raisons, puis au cours des prochains mois vous allez découvrir pourquoi.»-

L’épave du  City of Québec pourrait avoir de belles retombées touristiques pour le BSL. Un projet spécial est en attente de développement.

Samuel Côté, chasseur d’épaves- Je travaille sur un très gros projet aussi sur l’épave du City of Quebec. Ça c’est dans la machine gouvernementale, on a approché l’équipe de Jean D’Amour, on leur a présenté le projet, ça augure très bien.-

Samuel Côté vit de son métier de chasseurs d’épaves. Les idées ne manquent pas pour continuer à vivre de sa passion.

Samuel Côté, chasseur d’épaves- «Je viens de terminer mon prochain livre. Ensuite de ça avec notre équipe ici à Rimouski, les explorateurs sous-marins du Saint-Laurent, on va lancer au mois de juin «La route des épaves du BSL», on va avoir cinq épaves balisées que les plongeurs du Québec vont pouvoir visiter.»

La notoriété acquise par Samuel Côté dépasse aujourd’hui les frontières et fait même rêver de jeunes québécois.

Samuel Côté, chasseur d’épaves- «Je reçois des messages de parents à travers le Québec qui me disent bien, moi mon fils voudrait être chasseur d’épaves. Je dis il n’y a pas de manuel d’instruction pour le devenir mais je peux quand même lui dire bien, j’ai appliqué la méthode essaie, erreur à mes débuts puis je peux lui dire bien, ne fait pas telle ou telle erreur. On est en train de développer une méthodologie, c’est ça qui est particulier.»



« Retour

À votre avis ?

Vos proches sont-ils au courant de vos choix en lien avec le don d'organes?



Voir le résultat Envoyer

Infolettre

Ok